Transhumance politique

11 décembre 03:04 2017 Imprimer cet Article

Transhumance politique

La transhumance des élus bat son plein, après la période des élections, voici venu la période des « transferts », ou du « mercato politique ».

Le scrutin du 23 novembre joue les prolongations, on assiste à un jeu de chaises musicales qui a de fortes chances de se poursuivre jusqu’au début de l’année prochaine.

L’installation des Assemblées élues a tôt fait d’accélérer le nomadisme politique, entre formations politiques pas forcement de la même extraction. De nombreux élus, ont rejoint avec armes et bagages d’autres formations. « la particularité », cette fois est que cette transhumance, intervient non pas à la veille d’une échéance électorale, histoire de se mettre en position éligible , mais après la proclamation des résultats.

Certains peuvent avoir des circonstances atténuantes, particulièrement ceux qui sont élus sur des listes « indépendantes », car il n’est pas évident de continuer à exister longtemps sans « étiquette » politique, ils ont vite compris qu’ils ont à  gagner à se « fondre dans le moule ».

En revanche, quand on observe des élus  une fois installés dans les Assemblées, décrètent qu’ils ne partageraient pas subitement les lignes de conduite de leurs partis sur la base desquelles ils ont été pourtant élus, pose un sérieux problème d’éthique et de morale.

Ces dernières années on a surtout connu le « marché politique » dans le processus de confection des listes des candidats, mais là on vient de découvrir une drôle de façon de faire de la politique, discréditant un peu plus les missions électives. Cette pratique qui n’a rien d’intellectuel témoigne de la normalisation de la transhumance politique, qui touche toutes les catégories de politiques et qui creuse davantage le fossé entre l’élu et son électeur qui est de plus en plus perdu…

Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.