2018

01 janvier 21:24 2018 Imprimer cet Article

2018

Le 31 décembre, on fête le passage à la nouvelle année. On se souhaite, pour les douze mois à venir, la santé, le bonheur, ou encore la paix et les amours. Passer d’une année à l’autre entraîne son lot de bonnes résolutions, où l’on  tourne une page et le dos à une année qui s’achève avec son lot de mauvais souvenirs que l’on a hâte d’oublier.

Pour nous algériens, 2018, sera un voyage dans un futur proche, ce sera l’année de tous les défis, l’année du changement  des mentalités pour à nouveau donner confiance aux algériens et les inciter à participer activement à la vie politique de leur pays.

Le président de la République Abdelaziz Bouteflika, a montré le cap, il a montré la voie et  a donné un aperçu de ce qu’il va entrevoir  en 2018, à travers son historique et courageuse décision de faire de Yannayer, une fête nationale.

Le président Bouteflika qui peut se targuer d’avoir redoré le blason de l’Algérie et d’avoir transformé radicalement le pays, veut encore aller plus loin en 2018.

L’année 2018 sera celle de la diversification économique, avec une population jeune et ambitieuse, des sources d’énergie abondantes, un sous-sol très largement pourvu de matières fertiles et de l’eau, l’Algérie doit saisir ces opportunités pour devenir une terre de croissance et de création de richesses.

La promesse est là pour 2018, tout cela est possible , la perspective n’est pas si lointaine pour peu qu’on se mobilise tous ensemble et qu’on regarde tous dans la même direction, celle indiquée par le président Bouteflika depuis 1999.

Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.