Le président Bouteflika: « il n’y aura pas de cinquième mandat et il n’en a jamais été question pour moi »

Le président Bouteflika: « il n’y aura pas de cinquième mandat et il n’en a jamais été question pour moi »
12 mars 14:27 2019 Imprimer cet Article

« Premièrement : il n’y aura pas de cinquième mandat et il n’en a jamais été question pour moi,mon état de santé et mon âge ne m’assignant comme ultime devoir envers le peuple algérien que la contribution à l’assise des fondations d’une nouvelle République en tant que cadre du nouveau système algérien que nous appelons de tous nos vœux », a déclaré le président de la République, Abdelaziz Bouteflika,  lundi, dans son message à la Nation.

Ce n’est pas un scoop ! C’est révélation faite par le Premier magistrat du pays, qui vient de dire « clairement » au peuple algérien qu’il n’a « jamais été question de faire un cinquième mandat ».

Qui a donné procuration à Abdelghani Zaâlane de déposer le dossier de candidature de Abdelaziz Bouteflika avec « plus de 4 millions de parrainages ? », qui a mis en place toute « cette logistique » pour la campagne électorale ?

Le président Bouteflika qui vient de « faire démissionner », le premier ministre Ahmed Ouyahia, un des « défenseurs zélés » du cinquième mandat, doit aller plus loin et « punir » toutes les parties (parties de l’alliance, organisations, institutions », qui sont derrière ce « gros mensonge d’état », qui prend l’allure d’un « scandale politique ».Désormais, des têtes doivent tomber…

Aghiles Thiziri

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.