Zouaoui Benhamadi répond à Ahmed Ouyahia, après ses critiques sur l’ARAV

Zouaoui Benhamadi répond à Ahmed Ouyahia, après ses critiques sur l’ARAV
27 février 02:00 2019 Imprimer cet Article

Dans sa version écrite de la Déclaration de politique générale du gouvernement, le Premier ministre Ahmed Ouyahia a reproché à l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), son « immobilisme », « cette autorité est impuissante, n’arrivant pas à exercer son mandat », lit-on dans la déclaration de politique générale.

Ce qui a fait réagir l’ARAV mardi, à travers un communiqué à travers lequel elle a indiqué « qu’elle n’a pas été dotée des moyens nécessaires à son fonctionnement », relevant qu’elle « ne peut fonctionner normalement que si les pouvoirs publics concernés satisfont à leurs obligations en matière de mise en ordre du paysage audiovisuel ».

« Le législateur a voulu faire de l’ARAV une institution indépendante pour lui assurer un poids et une autonomie de décision. A ce jour, et malgré l’annonce faite en septembre par le Premier ministre devant l’Assemblée populaire nationale (APN), l’ARAV n’a pas été dotée des moyens nécessaires à son fonctionnement, la question de son statut et son budget demeurant en suspens », précise l’ARAV dans son communiqué.

Lydia Agoumath

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.