Un tweet de Donald Trump tançant l’Opep fait bouger les cours du pétrole

Un tweet de Donald Trump tançant l’Opep fait bouger les cours du pétrole
26 février 02:07 2019 Imprimer cet Article

Les prix du baril de pétrole ont terminé en nette baisse lundi à New York comme à Londres après un tweet du président américain se plaignant de cours trop élevés et demandant à l’Opep de limiter ses baisses de production.

« Les prix du pétrole montent trop. L’Opep, s’il vous plaît, détendez-vous et gardez votre calme. Le monde ne peut pas encaisser une hausse des prix, trop fragile ! », a écrit Donald Trump sur Twitter.

Le baril de Brent  de la mer du Nord pour la même échéance a fini à 64,76 dollars à Londres, en baisse de 2,36 dollars ou 3,5 dollars par rapport à la clôture de vendredi.

L’organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires, dont la Russie, se sont de fait volontairement imposé des quotas qui ont été durcis début décembre. Cette mesure a contribué à la remontée des prix depuis le début de l’année : les cours ont atteint leurs plus hauts en trois mois vendredi, à 67,73 dollars pour le Brent et à 57,81 dollars pour le WTI.

Zahir.A

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.