Bechar: la situation du secteur de l’eau sera améliorée davantage (Hocine Necib)

Bechar: la situation du secteur de l’eau sera améliorée davantage (Hocine Necib)
18 janvier 21:48 2019 Imprimer cet Article

Le ministre des Ressources en eau a effectué aujourd’hui, vendredi 18 janvier, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Bechar pour s’enquérir de l’état de l’avancement des différents projets du secteur de l’eau dans cette importante wilaya, dans le cadre de la mise en œuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, qui a réussi à releverde « la disponibilité du précieux liquide », sur l’ensemble du territoire national, a consacré l’essentiel de sa tournée d’inspection dans la Saoura, à l’inspection de l’état d’avancement du projet de sécurisation de l’alimentation en eau potable de la wilaya de Bechar à partir du champ  captant Boussir-Beni Ounif.

Ce projet d’un montant de 9,5 milliards de DA, qui consiste en la réalisation de 10 forages, de 182 km de conduites en acier, de 4 stations de pompage et de 2 réservoirs, affiche un taux d’avancement des travaux de 50%.

Hocine Necib, qui est intransigeant sur le « respect des délais », a exhorté le maître d’ouvrage, à prendre toutes les mesures nécessaires pour livrer le projet dans « les temps ».

La wilaya de Bechar dispose d’un grand barrage en l’occurrence le barrage de Djorf Torba d’une capacité de 260 millions de m3 affichant un taux de remplissage de 77%.

La production d’eau potable de la wilaya de Bechar s’élève à 75 000 m3 :J pour des besoins de 68 000 m3/j. Cette production permet actuellement d’assurer l’alimentation en eau potable au quotidien pour 80% de la population dont 19% en H24.

En matière d’assainissement, la wilaya de Bechar dispose d’un taux de raccordement global appréciable de 99% et d’une seule station d’épuration en exploitation à savoir la step de Tabalbala d’une capacité de 3020 m3/J. Afin d’améliorer le taux épuratoire de la wilaya, le secteur a engagé la réalisation de 5 stations d’épuration à Taghit et Barrebi, Beni Ounif, Beni Abbes et à Lahmar et à Bechar pour une capacité d’épuration de 6100 m3/J.

Pour le ministre, la situation de son secteur a connu de « nettes améliorations », et sera améliorée davantage à la faveur de l’achèvement du programme de « développement » en cours de réalisation.

Lydia Agoumath

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.