Sonelgaz: 2400 milliards de DA d’investissement à l’horizon 2028

Sonelgaz: 2400 milliards de DA d’investissement à l’horizon 2028
09 janvier 01:20 2019 Imprimer cet Article

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a déclaré mardi , à l’occasion de la cérémonie de la cérémonie de signature d’une convention-cadre entre Sonelgaz et le groupe public mécanique AGM, Mustapha Guitouni nécessaire l’élaboration d’un guide «détaillé» et mis à jour «régulièrement» sur tout ce qui se réalise en Algérie dans le domaine industriel et devant servir de «pièce maîtresse» pour réussir la politique nationale visant la promotion de la production nationale.

«Ce guide devra être vulgarisé et mis au service des acteurs économiques locaux. Il est vital d’atteindre d’ici cinq ans, un taux d’intégration de 80% alors qu’il se situe aujourd’hui contre 50% et 60%», a-t-il ajouté en affirmant que cette convention signée entre la Sonelgaz et AGM contribuera à la promotion de la production nationale, encourager les PME et les PMI algériennes et réduire la facture des importations.

«A titre d’exemple, une centrale électrique est composée de pas moins de 15.000 pièces. Vous imaginez les marchés qui peuvent s’offrir à nos industriels»,  a relevé le ministre de l’Energie.
Comme pour répondre à Guitouni, le Secrétaire général du ministère de l’Industrie et des Mines, qui a assisté à la cérémonie de signature a assuré qu’un guide de l’industrie nationale devra voir le jour avant la fin du premier trimestre de 2019.

«Il est important de généraliser cette opération à d’autres secteurs économiques, d’autant que le pays vise à substituer la production locale à l’importation », a commenté Kheireddine Medjoubi à propos de la dite convention.   
Pour sa part le Président directeur général de Sonelgaz a révélé que son groupe compte poursuivre sa politique d’investissement engagée depuis des années déjà et prévoit d’investir à l’horizon 2028 un montant de plus de 2.400 milliards de DA dont 380 milliards de DA au titre de l’exercice 2019, en vue de réaliser tous les projets d’investissements.
«La Banque nationale d’Algérie nous a accordé plusieurs crédits à long terme accompagnés d’avantages, et ce, à l’effet de permettre à Sonelgaz de poursuivre ses investissements à l’horizon 2020»,  a souligné Mohamed Arkab qui précisera que tous les projets lancés se réalisent sans aucune difficulté.
 Il rappellera dans le même ordre d’idée que les investissements de ce groupe avaient atteint en 2017, quelque 311,5 milliards de DA contre 26,96 milliards de DA en 2000. Pour ce qui est des crédits long terme octroyés par la BNA, ils couvrent le financement de plusieurs projets dont celui de la production de 8.000 mégawatts d’énergie électrique à travers la construction de huit centrales électriques, celle de plus de 10 000 km de réseaux électriques de haute et très haute tension, ainsi qu’un nombre important de postes de transformation d’électricité, des gazoducs et des ouvrages d’extension et de renforcement des réseaux électriques et gaziers de la distribution. S’agissant des entreprises sous-traitant avec le groupe, le PDG de Sonelgaz s’est montré rassurant en affirmant que le Trésor public vient de mobiliser la totalité des fonds pour payer ces entreprises ayant réalisé les projets portés sur le programme de l’Etat.

Zahir.A



 


  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.