La Banque d’Algérie, une institution au coeur de l’économie

La Banque d’Algérie, une institution au coeur de l’économie
30 décembre 02:25 2018 Imprimer cet Article

Qui dit économie, dit financement de l’économie, c’est-à-dire monnaie, moyens de paiement, crédit, système bancaire et financier etc . La monnaie quelque que  soit sa forme, pièces, billets, chèques, monnaie électronique… joue un rôle essentiel dans notre vie quotidienne.

Or précisément , la monnaie, la politique monétaire , l’inflation, la surveillance et la réglementation du système bancaire sont au cœur des préoccupations de la Banque d’Algérie.

La Banque d’Algérie, au sein du système politico-économique, joue un rôle centrale, elle est l’un des maillons forts de l’économie .

La Banque d’Algérie, qui a fait sa mue, plus particulièrement depuis l’arrivée de l’éminent Mohamed Loukal à sa tête, est confrontée à de nouveaux défis de taille. C’est dans cette perspective que l’institution financière dirigée par Mohamed Loukal a décidé de revoir à la hausse,  le capital minimum requis des banques et des établissements financiers. Adopté par le Conseil de la monnaie et du crédit le 4 novembre dernier, ce règlement a pour objet de fixer le capital minimum que doivent libérer, à leur constitution, les banques et établissements financiers exerçant en Algérie.

Ces nouvelles dispositions abrogent le règlement du 23 décembre 2008 qui fixe le capital minimum des banques et établissements financiers à 10 milliards de dinars pour les banques et de 3,5 milliards de dinars pour les établissements financiers.

Par ailleurs, la Banque d’Algérie a décidé de mettre en circulation deux nouveaux billets de 500 dinars et de 1000 dinars, et une nouvelle pièce métallique de 100 dinars.

Les nouvelles coupures de billets de banque et pièce de monnaie porteront la date symbolique du 1er novembre 2018, précise la même source.

D’une dimension 150 mm x 71,7 mm, le nouveau billet de 500 dinars aura pour thème: « L’Algérie à l’ère des technologies de l’information et de la communication » et portera l’effigie de l’Emir Abdelkader.

Quant au billet de banque de 1.000 dinars, sa dimension est de 160 mm x 71,7 mm. Le thème principal de cette coupure qui porte aussi l’effigie de l’Emir Abdelkader est  « Culture, tradition et modernité ».

Concernant la nouvelle pièce de monnaie métallique de 100 dinars, elle est constituée d’une couronne extérieure en acier inoxydable, de couleur gris acier et d’un cœur en cupronickel serti à l’intérieur de cette couronne, de couleur jaune rosâtre. Son diamètre extérieur est 29,50 mm  alors que son épaisseur est de 2,30 mm.

Cette pièce aura pour motif principal le satellite de télécommunication algérien ALCOMSAT-1 survolant le globe terrestre. Le globe fait apparaître le continent africain, l’Algérie étant en relief, ainsi qu’une partie de l’Europe, de l’Asie et, dans une moindre mesure, de l’Amérique du Sud.

Les nouveaux billets circuleront concomitamment avec les billets de banque actuellement en circulation, note les règlements de la Banque d’Algérie.

La transformation de la Banque d’Algérie est bien entamée. L’institution financière,  est désormais plus performante, plus présente et surtout plus visible, ce qui est de bon augure pour l’économie algérienne.

Zahir.A

 

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.