Grande mosquée d’Alger: livraison de la salle de prière d’ici le mois de décembre

Grande mosquée d’Alger: livraison de la salle de prière d’ici le mois de décembre
05 novembre 00:27 2018 Imprimer cet Article

Alors que la phase des gros œuvres est pratiquement achevée, et que toutes les façades extérieures ont été revêtues de très beaux matériaux, la salle de prière de la Grande mosquée d’Alger est, elle aussi, en passe d’être livrée, plus exactement « d’ici le mois de décembre prochain», a annoncé une source bien informée auprès du ministère de l’Habitat.

Cette information intervient après que le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar qui a effectué une visite sur site d’inspection du chantier de la Grande mosquée récemment, où il a invité les entreprises intervenant sur ce projet, à redoubler d’efforts afin de livrer ce gigantesque projet dans les délais réglementaires.
En effet, la nécessité de rattraper les retards accumulés a fait que les responsables des différents départements ministériels ont été amenés à donner des instructions relatives au respect du calendrier, de la qualité du travail et à la concertation continue et quotidienne en vue d’éviter les retards et les entraves qui pourraient intervenir sur le chantier.
La mise en place par l’ Agence nationale de réalisation et de gestion de la Grande mosquée d’Alger (Anargema) d’un calendrier portant la délimitation des délais prévus pour la réception des différentes sections du projet, vient illustrer la détermination des pouvoirs publics à être au rendez-vous des échéances fixées.
Ce projet devrait être réceptionné définitivement d’ici l’année prochaine après le parachèvement des travaux d’aménagement extérieur, du minaret, des logements de fonction et le siège de l’administration général, selon les instructions et recommandation du ministère de l’Habitat.
«L’architecture artistique du décor intérieur et extérieur doit refléter le cachet algérien authentique et le style islamique», c’est l’une des recommandations du ministre de l’Habitat, ce qui atteste de l’importance particulière accordée à l’architecture authentiquement algérienne reflétant le patrimoine culturel du pays.
A rappeler que près de 3.300 ouvriers, toutes spécialités confondues, contribuent à la réalisation de ce projet 24h/24h, une vraie course contre la montre.

Lydia Agoumath

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.