L’Algérie, une source de propagation du soufisme

by La rédaction | 31/10/2018 12 h 44 min

 L’Algérie a été toujours une importante source du soufisme clairvoyant qui s’est propagé et a gagné le cœur de millions de fervents fidèles dans l’Afrique subsaharienne, ont affirmé mardi des dignitaires de la Tariqa Chikhiya lors d’une rencontre à Ghardaïa sur l’impact de cette confrérie sur l’Algérie et l’Afrique.

L’objectif de cet événement est « d’entreprendre une véritable revivification du soufisme dont les principes sont fondés, entre autres, sur la vénération de d’Allah et son prophète Mohamed (QSSSL), la connaissance, la modération, le pardon et les vérités spirituelles »,  souligné le président du conseil scientifique de la Tariqa Chikhiya , Lakhdar Ben koumar, lors de la séance d’ouverture, à l’Université de Ghardaïa, de cette rencontre de trois jours axée principalement sur le rôle de l’éducateur soufi dans la propagation de la pensée religieuse modérée.

Cette rencontre met l’accent sur la compréhension de l’Islam qui est une religion de modération, a-t-il dit, ajoutant que le véritable musulman privilégie l’amour de son prochain, a le sens du pardon et de la bonté et bannit la haine et le radicalisme.

De nombreux orateurs, qui se sont succédés à la tribune, ont mis en évidence le rôle de l’éducateur soufi dans l’inculcation  aux générations futures la relation vivante entre sagesse et spiritualité en propageant la pensée du juste-milieu et en bannissant la violence dans toutes ses formes, conformément aux directives du prophète Mohamed (QSSSL).

Les intervenants ont exhorté les disciples du soufisme à faire connaître le legs religieux de la zaouïa El-Chikhiya de Métlili de Sidi Hadj Bahous, ayant des liens étroits avec la principale zaouia de Ouled Sid Cheikh, son histoire ainsi que la valorisation du patrimoine cultuel et culturel dans la région de manière à en faire un levier pour le développement local, la promotion des valeurs d’unité et de solidarité, ainsi que pour la consolidation des liens de fraternité et d’entraide entre les cheikhs des  zaouïas à travers le pays. « Les disciples de la zaouia El-Chikhiya de Métlili oeuvrent à la promotion des vrais valeurs de l’Islam et les vertus du soufisme, afin de faire barrage à toutes formes de radicalisation », a rappelé un imam de Métlili.

Les participants à cette rencontre ont également mis en évidence la politique de la Concorde nationale et de la Rahma, initiée  par le  Président de la République,  Abdelaziz Bouteflika, pour mettre fin à la décennie noire et rétablir la paix civile.

Rédaction avec APS

 

 

Partager :

Endnotes:
  1. Tweet: https://twitter.com/share

Source URL: https://www.infos-premieres.com/2018/10/31/lalgerie-source-de-propagation-soufisme/