Grande mosquée d’Alger: les travaux connaissent un avancement important

Grande mosquée d’Alger: les travaux connaissent un avancement important
07 octobre 20:49 2018 Imprimer cet Article

Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar a mis l’accent, dimanche, sur la nécessité de lancer les travaux relatifs à la décoration, l’ameublement, l’équipement et la réalisation des structures de service à l’intérieur de la Grande Mosquée d’Alger qui accusent du retard, et ce en vue de réceptionner le projet dans les délais impartis.

Lors de la visite de travail effectuée, dimanche matin, à la Grande mosquée d’Alger, en compagnie du ministre des Travaux publics et des transports, Abdelghani  Zaalane et du wali d’Alger,  Abdelkader Zoukh, en vue de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux, Abdelwahid  Temmar a mis en avant la nécessité de rattraper ce retard et de lancer les travaux relatifs aux structures de service, la décoration, l’ameublement et l’équipement.

Le ministre a également insisté sur l’impératif de déterminer la nature d’activité de l’ensemble des 54 locaux se trouvant à l’intérieur de la Mosquée et de parachever les procédures y afférant afin de permettre à leur bénéficiaires d’entamer leur activité avec l’inauguration de la mosquée.

Ces magasins proposeront différents services aux visiteurs de la Grande mosquée d’Alger, notamment l’impression, l’informatique, la restauration, la garderie pour enfants, ainsi que différents espaces commerciaux et artisanaux.

Après avoir sillonné la salle de prière, l’esplanade et le minaret, la délégation ministérielle a inspecté les travaux et reçu des explications fournies par les techniciens et ingénieurs en charge des opérations de réalisation.

Temmar a relevé, à ce propos, la nécessité de faciliter les procédures administratives, en vue d’accélérer la cadence de la réalisation, notamment pour les plans préalablement approuvés et dont l’exécution a été confiée à plusieurs entreprises.

Le ministre a, par ailleurs, affirmé que les travaux de réalisation connaissent  » un avancement important » pour les différents lots du projet, d’autant plus que le dallage, la décoration des murs internes et externes et le revêtement en gravures de ses passages, suivent leur cours actuellement.

Il a été également procédé à l’installation du lustre principal au milieu de la salle de prières et qui est située sous 8 projecteurs, reliés au plafond par 30 câbles métalliques, en sus de l’installation de 89 petits lustres répartis à travers toute la mosquée.

La décoration du Mihrab est en cours de parachèvement et sera livré le 30  octobre prochain, tandis que la réception la salle de prière est prévue pour le 15 de ce mois.

Il a été procédé, en outre, au parachèvement des travaux de dallage au niveau des étages du minaret, et à la réalisation des bassins, des fontaines (16 bassins et 10 fontaines réalisées avec une architecture islamique) et du plan du jardin extérieur de la mosquée.

Au niveau des étages du minaret, les travaux portent actuellement sur la valorisation de cette structure avec, notamment, des salles d’exposition, des centres d’études et de traduction devant permettre aux visiteurs étrangers de s’informer facilement sur cet édifice architectural islamique.

Selon Temmar, la prochaine visite sera consacrée à l’aspect touristique et à la mise en place de plans pour transformer cet édifice en un centre d’attraction culturel et touristique.  « Nous avons atteint une période décisive dans le volet décoration et réalisation d’espaces verts. Le calendrier des travaux que nous avons fixé a été respecté et nous maintiendrons ce rythme et ce suivi en coordination avec les autres ministres », a poursuivi le ministre.

Pour sa part, le ministre des Travaux publics et des transports, M. Abdelghani Zaalane a fait savoir que les opérations de réalisation ne s’étaient pas limitées aux structures se trouvant à l’intérieur de la  mosquée mais également aux espaces l’entourant afin de réceptionner l’édifice dans les meilleurs conditions en terme d’organisation.

Précisant que le coût de réalisation des 10 accès menant à la Grande mosquée d’Alger et des travaux publics annexés s’élève à 6  milliards de dinars,  Zaalane a mis en avant l’importance de ces issues dans la facilitation des flux après l’ouverture de la mosquée.

Outre ces 10 accès, 3 tunnels et 3 murs de soutènement ont également été réalisés, en plus d’une ceinture bordant la mosquée et favorisant l’accès des fidèles à pied ou à bord de véhicules.

A l’heure actuelle, 5 accès ont été finalisés, tandis que les travaux de réalisation des 5 autres avancent bien, a ajouté le ministre, précisant que ces infrastructures seront fin prêts à l’ouverture de la mosquée au public.

Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh a expliqué que le gouvernement avait décidé de transférer la station de carburants mitoyenne à la Grande mosquée vers un autre site, ajoutant que les travaux d’aménagement d’Oued El Harrach et des Sablettes seront fin prêts.

Le wali d’Alger a, également, fait état de l’avancement des travaux, permettant de livrer le projet complet dans les plus brefs délais.

Lydia Agoumath

 

 

 

 

 

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.