Londres, Berlin et Paris cherchent à contourner les sanction contre l’Iran

Londres, Berlin et Paris cherchent à contourner les sanction contre l’Iran
16 septembre 12:37 2018 Imprimer cet Article

L’Allemagne, la France et la Grande –Bretagne songent à lancer un organisme financier permettant de poursuivre le commerce entre l’UE et l’Iran en dépit des sanctions américaines visant Téhéran, rapportent samedi les médias allemands.

Les trois pays pourraient créer un véhicule dédié (Special purpose vehicle-SPV) agissant comme chambre de compensation qui permettrait de traiter de manière isolée les transactions commerciales impliquant l’Iran, ont rapporté l’hebdomadaire Der Spiegel et le quotidien économique Handelsblatt.

Par exemple, si l’Iran vendait du pétrole à une entreprise espagnole, et qu’un fabricant allemand de machines-outils équipait une installation à Téhéran, ,le paiement reçu pour la livraison de pétrole servirait à payer la facture du commerçant allemand.

Le président américain Donald Trump a réimposé en mai un arsenal de sanctions commerciales contre l’Iran, au moment où il retirait son pays de cet  accord sur le nucléaire, signé par l’Iran et les grandes puissances en 2015.

L’UE tient au maintien de cet accord et cherche les moyens de poursuivre les relations commerciales avec l’Iran.

Souaki Talha

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.