La béatification des 19 religieux chrétiens assassinés aura lieu le 8 décembre prochain à Oran

La béatification des 19 religieux chrétiens  assassinés aura lieu le 8 décembre prochain à Oran
16 septembre 15:26 2018 Imprimer cet Article
 

Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aissa a affirmé, dimanche à Alger, que la cérémonie de béatification des 19 hommes de religion chrétiens dont les 7 moines assassinés à Tibhirine (Médéa), prévue le 8 décembre prochain à Oran, constitue une « reconnaissance religieuse » pour ces victimes pour avoir choisi de servir en Algérie confrontée alors au terrorisme. « Cette cérémonie est une reconnaissance religieuse pour rehausser au rang de martyr ces 19 moines qui ont choisi de rester et de servir en Algérie alors qu’il y avait le terrorisme », a déclaré le ministre sur les ondes de la radio nationale.

Il a souligné que l’Algérie a donné, pour les besoins de cette opération, son accord et exprimé cette disponibilité à collaborer dans l’octroi de visas, l’encadrement, la présence aux festivités et aussi en donnant « une ampleur politique en plus de l’ampleur religieuse » à cette cérémonie, relevant que  « tout ce qui a été fait par l’église catholique en Algérie a été accompli en étroite collaboration avec les autorités algériennes ».  Soulignant que cette « reconnaissance profonde » de la part de l’église catholique repose sur une enquête qui aura duré 5 ans, par laquelle il y a eu démonstration que ces moines « ont préféré servir en Algérie par dévouement et dévotion ». Mohamed Aissa a indiqué, par la même occasion, que« même l’hypothèse de la visite du Saint-pape (à Oran) était possible à une certaine date », mais son calendrier ne lui permit pas d’y être présent au mois de décembre, notant que « cela n’exclut en rien la possibilité qu’il soit invité ultérieurement ».

Ayed Fateh

 

 

 

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.