Lancement à Paris d’un cercle de réflexion pour la diaspora algérienne en France

Lancement à Paris d’un cercle de réflexion pour la diaspora algérienne en France
15 septembre 19:18 2018 Imprimer cet Article

 

 Un cercle de réflexion thématique pour la diaspora algérienne a été lancé samedi à Paris qui se veut un cadre d’échange de vues et d’engagement des membres de la communauté algérienne établie en France vis-à-vis de leur pays.

Inauguré au siège de l’ambassade d’Algérie en France, le Cercle Saint-Augustin a entamé sa première rencontre thématique avec le monde universitaire et scientifique, à laquelle a participé plus d’une cinquantaine d’enseignants, chercheurs, responsables de laboratoires scientifiques et un collectif d’étudiants algériens, en présence du professeur et ancien ministre de l’Education nationale, Ahmed Djebbar et de l’astrophysicien de renommée mondiale Tahar Amari.

L’ambassadeur Abdelkader Mesdoua a d’emblée expliqué les objectifs de ce cercle de réflexion qui va connaître prochainement des rencontres similaires avec des thématiques différentes, précisant que le choix de Saint-Augustin dans la nomination du cercle obéit aux messages délivrés par ce philosophe et théologien algérien de paix, de tolérance et de vivre ensemble. « C’est un cercle qui n’a aucun tuteur, il appartient aux membres de la diaspora. C’est un cadre de réflexion, de réseautage, d’engagement qui devra permettre d’établir de passerelles avec l’Algérie qui a besoin de vous », a déclaré l’ambassadeur.

Indiquant que ce cercle ne doit pas adopter une structure rigoureuse ou administrative, l’ambassadeur a expliqué qu’il est appelé à être élargi à d’autres universitaires, appelant l’assistance à  « rester en connexion »  avec les 18 postes consulaires que compte l’Algérie en France et l’ambassade.

Abdelkader Mesdoua a déploré cependant le manque d’organisation de la communauté algérienne établie en France, appelant ses membres à « mettre de côté les égos« .

Au cours d’un débat, qui a duré environ trois heures, les participants ont totalement adhéré à cette initiative exprimant leur disponibilité à contribuer de façon « effective » et « efficace » à toute réflexion donnant lieu à des actions en faveur du développement de l’Algérie, notamment dans le domaine de la recherche scientifique.

APS

 

 

 

 

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.