Assassinat de Maurice Audin: la reconnaissance de la France, un pas positif louable (Zitouni)

14 septembre 00:55 2018 Imprimer cet Article

 Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a qualifié, jeudi à Alger, de « pas positif louable » la reconnaissance par l’Etat français de sa responsabilité dans la disparition et la torture, durant la Guerre de libération nationale, de  Maurice Audin.

Dans une déclaration à la presse en marge de la séance plénière consacrée aux questions orales à l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre des Moudjahidine a valorisé la reconnaissance par le président français,  Emmanuel Macron de la responsabilité de son pays dans la torture, en juin 1957, du militant de la cause algérienne, le Français  Maurice Audin, la qualifiant de « pas positif louable ».

Les crimes perpétrés par les autorités françaises contre les Algériens durant l’ère coloniale « ne peuvent être niés que par un oublieux et un ignorant de l’histoire », ajoutant que le pas du président français « est une preuve qu’il y aura davantage de reconnaissances ».

Le député français Cédric Villani, qui présidait auparavant le Prix  Maurice Audin des mathématiques, avait révélé ce matin sur les ondes d’une radio française que le président Emmanuel Macron va reconnaître la responsabilité de l’Etat français dans la disparition et la torture de Maurice Audin .

 

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.