France: Emmanuel Macron ouvre en partie les archives de la guerre d’Algérie

France: Emmanuel Macron ouvre en partie les archives de la guerre d’Algérie
13 septembre 20:52 2018 Imprimer cet Article

Au-delà du cas du militant communiste Maurice Audin, Emmanuel Macron va ouvrir les archives de la guerre d’Algérie sur les milliers de disparus français et algériens, et lance un appel aux témoins qui détiendraient des archives chez eux.

En reconnaissant la responsabilité de la France dans la mort en 1957 de Maurice Audin sous la torture, le chef de l’Etat a également annoncé, au nom du « devoir de vérité », une « dérogation générale » sur ces archives. Toutes les archives de l’Etat deviendront accessibles à tous, aux historiens comme aux familles, du moins pour ce qui concerne les disparus. Un arrêté ministériel définira le périmètre concerné car il ne s’agira pas d’une dérogation sur la totalité des archives de la guerre, dont beaucoup d’acteurs, civils ou militaires, sont encore vivants, souligne l’Elysée.

Souaki Talha

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.