Plus de 90 terroristes se sont rendus aux autorités militaires en huit mois

Plus de 90 terroristes se sont rendus aux autorités militaires en huit mois
14 août 10:16 2018 Imprimer cet Article

Ne connaissant nullement de répit, la lutte antiterroriste se poursuit inlassablement. En effet, face à une offensive qui ne faiblit pas, les groupes terroristes sont actuellement laminés, et l’actualité ne traite que de leur état de déperdition, se partageant entre rééditions et mises hors d’état de nuire. Rien que pour ce mois d’août, six terroristes se sont rendus aux autorités militaires de Tamanrasset dont un «dangereux» individu considéré comme l’un des responsables les «plus en vue» de ces groupes activant dans le Sahel. Outre les rééditions, on compte également l’arrestation à Bordj Badji Mokhtar (Adrar) de deux terroristes qui étaient activement recherchés et autant d’éléments de soutien aux groupes terroristes. Aussi, il est à signaler que depuis le début de ce mois, les forces de l’ANP ont détruit une dizaine de casemates et abris pour terroristes et des caches d’armes contenant même des bombes artisanales.
Toutes ces opérations de «qualité» viennent s’ajouter aux précédents bilans jugés positifs par l’Armée nationale populaire, réalisés dans le cadre de la lutte antiterroriste, et confirmer «encore une fois» l’efficacité de la stratégie «clairvoyante» adoptée par le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire à travers les différentes démarches et initiatives visant à «extirper» le fléau du terrorisme de notre pays dont justement cette approche qui consiste à intensifier la lutte sur le terrain tout en laissant la porte ouverte pour les rééditions. En effet, les statistiques du ministère de la Défense nationale concernant les opérations de lutte antiterroriste, menées par les détachements de l’Armée nationale populaire, font état de plus de 90 terroristes qui se sont rendus en 2018 aux autorités militaires, essentiellement dans le sud du pays, notamment à Tamanrasset et à un degré moindre Adrar. Durant cette période, on compte 24 autres terroristes abattus et l’arrestations de 22 autres et de 79 éléments de soutien aux groupes terroristes, en sus de la récupération d’un vrai arsenal de guerre composé de plus de 490 pièces d’armement (pistolets-mitrailleurs de type kalachnikov,  pistolets semi-automatiques de type Seminov, fusils à répétition, fusils automatique…) et d’une importante quantité de munitions, avec des milliers de balles.  Lors des six premiers mois de cette année, le bilan opérationnel de l’ANP indiquait la neutralisation de 117 terroristes dont 20 ont été abattus, 18 arrêtés et surtout 66 rééditions. 57 éléments de soutien ont été par ailleurs appréhendés et trois cadavres de terroristes ont été découverts sans oublier les grosses quantités d’armes et de munitions récupérées à l’issue de ces opérations. Les éléments de l’Armée nationale populaire ont détruit au cours de ce premier semestre de 2018 plus de 310 casemates ainsi que deux ateliers de confection d’explosifs. Pour les prises d’armes, on compte la récupération de 14 fusils de différents types, 14 lance-roquettes, 345 obus, 12 roquettes, 133 kalachnikovs, 164 fusils, 9 pistolets et 31.273 balles. 318 bombes artisanales, 61 mines et 220 capsules pour explosifs ont été également détruits, outre 32 appareils de communication piégés et 700 kg de produits chimiques pour la confection d’explosifs. Ces résultats «positifs» et «décisifs» réitèrent encore une fois la ferme détermination des forces de l’ANP à venir à bout du fléau du terrorisme, se félicite à ce propos le ministère de la Défense nationale pour qui, ces résultats de «qualité» confirment la «détermination» des forces de l’Armée nationale populaire à «traquer le reste» de ces criminels à travers tout le territoire national et reflète la «permanente» vigilance afin de «préserver» la sécurité et la stabilité du pays.
Le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, a indiqué à maintes reprises que la mission de lutte contre les résidus terroristes, est une mission «permanente» qui ne prendra fin qu’après éradication «totale» de ce fléau et assure que ces belles performances dénotent la «ferme» détermination des forces armées à «préserver» la sécurité de l’Algérie et la «protection» de ses frontières et réitèrent la ferme «détermination» de «venir à bout» de ces groupuscules criminels et du fléau du terrorisme.

Ayed Fateh

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.