Djibouti: inauguration de la plus grande zone franche d’Afrique

Djibouti: inauguration de la plus grande zone franche d’Afrique
06 juillet 02:49 2018 Imprimer cet Article

Djibouti a inauguré jeudi ce qui doit devenir à terme la plus grande zone franche sur le continent africain, destinée à lui permettre de tirer pleinement profit de sa situation stratégique à l’entrée de la mer rouge. Situé le long d’une des voies maritimes les plus fréquentées au monde, entre océan indien et canal de Suez, Djibouti a inauguré en 2017 trois nouveaux ports et une ligne ferroviaire le reliant à l’Ethiopie, dans le cadre de son projet visant à devenir la plateforme commerciale de la région. Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed a parlé avec cette zone franche d’une « victoire pour l’Afrique de l’Est ». Le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, le président rwandais Paul Kagame et le président soudanais Omar el-Béchir ont fait écho à ses propos. La zone franche connectée aux principaux ports de Djibouti, est destinée à diversifier l’économie djiboutienne, créer des emplois et attirer des investissements, en permettant aux compagnies étrangères d’être exonérées de taxes et de bénéficier d’un soutien logistique de qualité.

Une rangée de drapeaux djiboutiens et chinois flottant au-dessus des murs d’enceinte de la zone, fraîchement peints en jaune, témoigne des liens étroits unissant le petit Etat de la Corne de l’Afrique au géant asiatique, dont les prêts ont permis de financer les récents projets d’infrastructures.

Djibouti, qui accueille également la seule base militaire chinoise à l’étranger, est situé le long de la route maritime censée permettre à la Chine de rejoindre l’Afrique et l’Europe par la mer de Chine et l’océan indien, dans le cadre du projet de nouvelles routes de la Soie, connu sous le nom de « One belt, one Road » (la ceinture et la route).

Selon le président de Djibouti, Guelleh, la zone franche, dans sa phase initiale, pourrait permettre de faire croître le PIB de 11%. Les noms de 21 compagnies ayant déjà accepté d’emménager dans cette zone ont été dévoilés jeudi. Le gouvernement djiboutien est l’actionnaire majoritaire de la zone franche, aux côtés de trois groupes chinois : China Merchants Group, Delian Port Corporation et IZP Technologies.

Zahir.A

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.