Slim Othmani, un leader au parcours exceptionnel

Slim Othmani, un leader au parcours exceptionnel
23 juin 01:19 2018 Imprimer cet Article

C’est en présence de nombreux invités, que Slim Othmani a reçu des mains de l’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur pour son riche et exemplaire parcours.

Le président de NCA Rouiba, et du Think-tank Care, fait partie de ces patrons qui inspirent de nombreux chefs d’entreprises, il apparaît aujourd’hui, comme étant le chef d’entreprise qui incarne le mieux le leadership, il a toujours conservé  une image forte et positive.

Slim Othmani, c’est une ténacité hors-pair qui vaut bien plus que n’importe quelle formation universitaire. On dit souvent qu’il y a deux choses qui pèsent lourd dans une réussite : la culture et la géographie, sur ce plan Slim est bien servi, d’ailleurs, il est l’un des rares patrons algériens  à soutenir contre vents et marées que l’éducation et la formation améliorent à la fois la qualité des emplois et la productivité du travail.

Le groupe qu’il dirige est réputé pour ses grandes valeurs qui sont  déclinées au quotidien, Slim Othmani,  a toujours refusé qu’on confonde le succès de NCA Rouiba avec son histoire personnelle, bien au contraire, il a toujours su mettre en valeur ses collaborateurs, « j’aurais aimé que tous mes collaborateurs soient présents à cette cérémonie »,  avait-il regretté ému aux larmes dans une brève allocution.

A une époque où la plupart des patrons et des politiciens privilégient le court terme, ce patron charismatique, qui possède à la fois une vision à long terme et un formidable pouvoir de motivation,  veut contribuer à faire de l’Algérie une puissance économique émergente, au fond, Slim Othmani,  n’est ni un  rebelle, ni un opposant,  il est  juste guidé par  la passion de servir sa patrie, et  qui ne cherche pas une quelconque révolution mais  plutôt une évolution.

Slim Othmani, a toujours relevé les défis, son entourage est impressionné par son courage en se relançant après un revers, et par sa capacité de convaincre de nouveaux investisseurs de le suivre, il n’a pas peur de l’échec, car cette peur freine l’innovation.

L’économie algérienne a besoin de patrons de la trempe de Slim Othmani, des patrons,  qui ont conscience qu’il y a des moments dans la vie où l’on doit se retrousser les manches pour son pays, et sur ce plan, l’éminent Slim, a toujours montré le bon cap…

Aghiles Thiziri

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.