Produits agricoles refoulés: les explications du ministère de l’agriculture

Produits agricoles refoulés: les explications du ministère de l’agriculture
12 juin 15:58 2018 Imprimer cet Article

 Les causes de refoulement des produits agricoles depuis le Canada et la Russie ne sont pas d’ordre phytosanitaire, a indiqué lundi le ministère de l’Agriculture, de développement rural et de la pêche dans un communiqué. « Les cas cités récemment dans la presse concernant des marchandises de dattes et de pommes de terres qui ont été refoulées depuis le Canada et la Russie,pour causes qui ne sont pas d’ordre phytosanitaire », a précisé la même source.

Le département d’Abdelkader Bouazghi  a également affirmé qu’il était chargé d’encadrer les opérations d’exportation des produits agricoles en « veillant à ce qu’ils répondent aux normes phytosanitaires exigées par le pays d’importation ». « Dans ce cadre, nos services phytosanitaires ont simplifié les procédures de contrôle en réalisant des prélèvements des échantillons sur sites au niveau des plates formes d’exportation des wilayas exportatrices afin que la marchandise soit admise directement au niveau de point de sortie (port ou aéroport) où le certificat phytosanitaire d’exportation est établi »,note le communiqué. Dans le cas où les produits sont jugées « non conformes » à l’arrivée, « une notification parvient systématiquement à nos services » dans laquelle le pays importateur évoque un non respect  des normes en vigueur, ajoute la même source.

A ce propos, le ministère a souligné que durant l’année en cours ,« les seuls notifications parvenus à nos services ont concerné deux opérations d’exportation de pattes et de boisson gazeuse expédiées vers le Canada qui a décidé leur refoulement pour cause de non traitement des palettes en bois conformément à la norme internationale 15 relative au traitement de bois d’emballage et non pour des raisons phytosanitaires ». 

Rédaction avec APS

 

 

 

 

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.