Le quotidien turc Cumhuriyet, symbole de la lutte contre les dérives autoritaires d’Erdogan

Le quotidien turc Cumhuriyet, symbole de la lutte contre les dérives autoritaires d’Erdogan
11 juin 04:26 2018 Imprimer cet Article

Cumhuriyet, principal quotidien d’opposition en Turquie, est devenu le symbole de la lutte contre les dérives autoritaires du gouvernement AKP, le parti islamiste d’Erdogan au pouvoir. Si les journalistes de ce quotidien doivent s’assurer de produire un quotidien, ils doivent aussi jongler avec la censure, les pressions, les menaces ou les arrestations. Mais la vie ici s’écoule comme un dans  journal traditionnel, ponctué par les conférences de rédaction, les réunions, les blagues des secrétaires de rédaction ou l’arrivée d’un article.

A arpenter les couloirs de ce journal presque centenaire, ou en oublierait presque qu’il a fallu franchir des barrières de police pour entrer, le journal est entièrement barricadé, et montrer patte blanche aux officiers qui montent la garde. Si ses reporters disposent encore de leur carte de presse, impossible en revanche d’obtenir des accréditations pour suivre certains meetings : le bureau du président Recep Tayyip Erdogan n’accorde plus d’autorisations au journal. Même l’agence de presse Anadolu Agency, refuse depuis deux ans d’ajouter Cumhuriyet au rang de ses abonnés. La justice turque a condamné quatorze collaborateurs du quotidien à des peines d’emprisonnement. Une sentence qui n’empêche pas les journalistes de faire leur travail « comme si de rien n’était », les journalistes du quotidien d’opposition ont décidé de continuer à se battre.

Lydia Agoumath

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.