Ghardaïa: les Mosquées haut lieu de piété et de recueillement durant le mois sacré

Ghardaïa: les Mosquées haut lieu de piété et de recueillement durant le mois sacré
09 juin 16:50 2018 Imprimer cet Article

 Composantes d’un riche patrimoine religieux et civilisationnel, les mosquées de la région de Ghardaïa continuent à jouer leur rôle de haut lieu de piété et de recueillement, encore plus durant le mois sacré du Ramadan. L’engouement remarquable des fidèles pour ces espaces religieux durant le mois sacré, notamment pour l’accomplissement des prières de fin de journée El-Isha et Taraouih, illustre l’importance qu’accorde la population locale à l’aspect spirituel durant ce mois de Ramadan.

Juste après la rupture du jeûne, ce sont des milliers de personnes, notamment jeunes, habillées de tenue traditionnelle, Gandoura et un couvre-chef (chéchia ou chèche), qui investissent les différentes mosquées de la wilaya, estimées à près de 200, selon la direction des affaires religieuses.

Pour nombre de fidèles, le choix du lieu de prière est souvent déterminé par la façon dont les imams déclament les Sourates du saint Coran durant les prières de Taraouih.

L’engouement pour ces espaces religieux en ce mois sacré de Ramadan a suscité une grande mobilisation de l’ensemble des services concernés de la wilaya de Ghardaia, aussi bien les responsables locaux des Affaires religieuses, les membres des associations de quartiers, les communes, comme les services de sécurité, en vue de réunir les conditions du bon déroulement de la prière, notamment en terme de confort et de sécurité des fidèles, à l’intérieur qu’à l’extérieur des mosquées.

Des opérations de nettoiement des mosquées et leurs alentours, de maintenance des équipements de sonorisation, ainsi que le renforcement de l’éclairage interne et externe, ont été effectuées bien avant l’avènement du mois sacré. Les Ghardaouis gardent jalousement les traditions des ancêtres à tel point qu’on les qualifie de conservateurs et le Ramadhan constitue, plus que tout autre mois de l’année, une occasion pour le confirmer en méditant et en prenant le temps de se recueillir, de lire le Coran et de réciter les invocations recommandées par le Prophète Mohammed (QSSL).

En absence d’activités culturelles, les habitants de Ghardaïa passent le mois de Ramadhan chacun à sa manière, plongés dans une ambiance de spiritualité tout en agrémentant les soirées d’activités à caractère religieux et ludique.

Rédaction

 

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.