L’Iran demande à la Chine de continuer à lui acheter son pétrole

L’Iran demande à la Chine de continuer à lui acheter son pétrole
16 mai 15:05 2018 Imprimer cet Article

Un haut responsable de la compagnie pétrolière nationale iranienne (NIOC) a rencontré lundi des responsables chinois pour leur demander de continuer à importer du brut iranien malgré les menaces des sanctions américaines, mais il n’a pas pu obtenir de garanties, a appris Reuters de trois sources proches du dossier.

Selon ces sources, Saeed Khoshrou, directeur des Affaires internationales à la NIOC, qui accompagnait le chef de la diplomatie Mohammad Javad Zarif en visite à Pékin, a rencontré séparément dans la capitale chinoise de hauts responsables de la Sinopec et du négociant en pétrole Zhuhai Zhenrong Corp.

« Pendant la rencontre, Khoshrou a transmis le message de Zarif selon lequel l’Iran espère que la Chine maintiendra ses niveaux d’importation », a déclaré une des sources.

La Chine, premier importateur mondial de pétrole brut, a acheté à l’Iran environ 655 000 barils par jour en moyenne au premier trimestre 2018.

Zahir.A

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.