Bahreïn: 115 personnes déchues de leur nationalité pour terrorisme

Bahreïn: 115 personnes déchues de leur nationalité pour terrorisme
15 mai 16:39 2018 Imprimer cet Article

Un tribunal de Bahreïn a condamné aujourd’hui 115 Bahreïnis à des peines de prison allant jusqu’à la perpétuité et les a déchus de leur nationalité lors d’un procès de masse pour « complot terroriste » impliquant les Gardiens de la révolution iraniens, a annoncé le procureur général du royaume. Ces personnes faisaient partie d’une organisation de 138 personnes appelée « Phalanges Zulfikar » et constituée de Bahreïnis recrutés et entraînés par les Gardiens de la révolution avec l’intention de commettre des attentats à Bahreïn, a ajouté le procureur dans un communiqué.

53 prévenus ont été condamnés à la prison à vie, trois à 15 ans de prison, un à 10 ans de prison, 15 à sept ans de prison. Vingt-trois autres personnes ont été acquittées. Tous les prévenus sont des chiites, selon une source judiciaire. Le procureur a indiqué que 86 des personnes poursuivies dans le cadre de cette affaire étaient en détention, ce qui implique que les autres sont en fuite.

Les accusés ont « constitué des caches d’armes, engagé des opérations de repérage de cibles et posé des bombes artisanales, dont certaines ont fait des dégâts, sans faire de victimes », a indiqué le communiqué.

Souaki Talha

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.