France: controverse autour de la venue de 300 imams étrangers pour le mois de Ramadhan

France: controverse autour de la venue de 300 imams étrangers pour le mois de Ramadhan
21 avril 23:57 2018 Imprimer cet Article

Pour faire face aux attentes des fidèles musulmans à la période du mois de Ramadhan, 250 à 300 imams étrangers vont être accueillis par les mosquées françaises pendant toute la durée du mois sacré, qui commence autour du 16 mai cette année.

Ces Imams , venant pour la plupart du Maroc et d’Algérie et ayant appris le Coran par cœur, exerceront le rôle de « récitateurs » au sein des lieux de cultes musulmans.

Selon le président du Rassemblement des musulmans de France (RMF), Anouar Kbibech, « en plus de la conduite des prières nocturnes », certains des 200 à 210 imams dépêchés par le Maroc assumeront pour leur part , « un rôle de conférencier qui les amène à animer des causeries religieuses ».

Si cet accueil n’est pas nouveau, il suscite cette année l’incompréhension et la critique, à l’heure où le président Macron entend enraciner un « islam de France » moins lié aux influences des Etats musulmans, afin de mieux lutter contre les discours rigoristes voire radicaux dans un pays où le terrorisme islamiste a fait 245 morts depuis 2015.

« On nous casse les oreilles avec l’islam de France et on fait venir des imams d’Algérie ! », s’est notamment indignée Jeanette Bougrab, fille de Harki et ancienne secrétaire d’Etat à la jeunesse et à la vie associative sous Nicolas Sarkozy, après la signature de ce partenariat par le ministre de l’intérieur français Gérard Collomb lors de sa visite en Algérie.

Il faut « le plus vite possible mettre un terme » aux accords bilatéraux permettant la venue de ces imams, a quant à lui abondé l’ex-premier ministre socialiste Manuel Valls, le 27 mars, relevant que « ça ne correspond pas à l’idée qu’on doit se faire d’un islam des Lumières en France, d’un islam de France ».

Souaki Talha

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.