Ex-espion russe empoisonné: Theresa May pointe la responsabilité très probable de la Russie

13 mars 01:40 2018 Imprimer cet Article

La première ministre britannique Theresa May a affirmé lundi qu’il était « très probable que la Russie soit responsable » de l’empoisonnement de l’ex-agent double russe Sergueï Skripal, une attaque qu’elle a qualifiée « d’aveugle et imprudente contre le Royaume-Uni ».

Soulignant que la substance utilisée contre l’agent Skripal et sa fille Youlia était « un agent innervant de qualité militaire d’un type produit par la Russie », la première ministre britannique a expliqué devant les députés britanniques avoir donné jusqu’à mardi soir à Moscou pour fournir des explications à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC). Elle estime qu’il n’existe que deux scénarios possibles dans ce qu’elle qualifie d’attaque « aveugle et imprudente contre le Royaume-Uni ». Il s’agit soit d’un « acte ciblé » de l’Etat russe, soit d’une « perte de contrôle » par les autorités russes de l’agent innervant.

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.