Alger: le rôle du médecin généraliste au centre d’une journée scientifique organisée par l’APW et la Société algérienne de médecine générale

Alger: le rôle du médecin généraliste au centre d’une journée scientifique organisée par l’APW et la Société algérienne de médecine générale
18 février 01:29 2018 Imprimer cet Article

«La réhabilitation de la place et du rôle du médecin généraliste dans la cadre de la nouvelle loi sanitaire devra être accompagnée d’une refondation de la formation initiale et de la mise en place d’une politique volontariste de formation continue, pour donner à ce praticien des compétences supplémentaires.» 
Le propos est du ministre de la Santé, de la Population et de Réforme hospitalière,  Mokhtar Hasbellaoui. Dans un message lu par son représentant, à l’ouverture des travaux d’une journée  scientifique organisé hier par l’APW d’Alger et  Société algérienne de médecine générale (SAMG), au siège du Conseil populaire de la ville d’Alger, il a plaidé en faveur «d’une véritable santé de proximité qui sera consacrée dans la nouvelle loi». L’objectif, appuie-t-il, à travers la promotion de la santé de proximité, s’articule essentiellement en termes de dépistage précoce des maladies. Pour le ministre,  «la création du concept de médecin référent (médecin de famille), qu’il soit du secteur public ou libéral, va permettre aux praticiens de devenir des coordinateurs des soins des patients en évaluant leurs besoins et en dépistant leurs maladies à des stades précoces».

Pour sa part, le président de l’Assemblée populaire de la wilaya d’Alger (APW), Karim Bennour, s’est félicité de l’organisation de cette journée scientifique. Le président de l’APW de la capitale, qui a toujours un coup d’avance, a réaffirmé que l’institution qu’il préside accorde un intérêt particulier à la science et au savoir « les portes de l’APW d’Alger sont grandes ouvertes à toutes les franges de la société », a déclaré l’éminent Karim Bennour.

Dans son allocution, Karim Bennour, a mis en exergue le rôle du médecin généraliste dans la société « le médecin généraliste joue un rôle de premier plan dans le système de sante », a-t-il indiqué,  tout en soulignant la nécessité de revaloriser la médecine générale en lui donnant la place qu’elle mérite.

Rappelant qu’à l’initiative de Karim Bennour, l’APW d’Alger avait offert en 2014, des trousses médicales à 8000 médecins généralistes du secteur public.

Lydia Agoumath

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.