Le groupe Achaïbou rattrapé par un rapport de l’IGF

Le groupe Achaïbou rattrapé par un rapport de l’IGF
03 février 12:26 2018 Imprimer cet Article

Quelle mouche a donc  piqué le président du groupe Achaïbou,  Abderhmane Achaïbou de s’en prendre à l’ancien ministre de l’industrie et des mines, Abdesslam Bouchouareb ? Qu’y a-t-il de si prompt pour qu’il publie une lettre ouverte au président de la République, accusant l’ex-ministre d’avoir organisé   sa « faillite » ?

Pour beaucoup, il apparaît de plus en plus clairement que le patron du groupe Achaïbou n’avait pas agi seul. Sciemment orientées,  ces attaques donne l’impression du « déjà vu » à savoir que la réussite de  l’ancien ministre de l’industrie et des mines  dans l’industrialisation de l’Algérie a déstabilisé certains « lobbys ».

Dans sa lettre, le groupe Achaïbou, se présente comme une victime et Bouchouareb comme étant le « méchant » coupable ! Alors, qu’un rapport de l’IGF (inspection générale des finances) a détruit un à un tous les arguments présentés par le concessionnaire automobile multimarque.

Dans son rapport officiel, datant de février 2015, l’IGF révèle des irrégularités et plusieurs anomalies dans les opérations d’ importation qui jettent un doute sur la crédibilité du distributeur des marques KIA, FORD et SUZUKI .

L’IGF a noté des « majorations » dépassant les 2000% en quantité et en valeur sur certains véhicules de la marque Ford. Plus grave, l’IGF démontre que le transport des véhicules vers l’Algérie n’ont pas emprunté le chemin direct depuis le constructeur, comprendre, qu’il y a quelque part une autre société « écran » chargé de l’expédition vers l’Algérie, ce qui explique cet écart important de l’ordre de 5000 euros par véhicule…

Visiblement, c’est sur la base de ce rapport que le gouvernement Sellal avait décidé du non renouvellement de l’agrément pour le groupe Achaïbou. L’IGF, est un organe d’aide à la décision, et c’est sur cette base que le ministère de l’industrie et des mines a pris ses responsabilités.

Zahir.A

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.