Djamel Bouras, député FLN de l’immigration: « l’accès de la communauté algérienne établie à l’étranger au logement, est une décision du président Bouteflika »

Djamel Bouras, député FLN de l’immigration: « l’accès de la communauté algérienne établie à l’étranger au logement, est une décision du président Bouteflika »
03 février 00:15 2018 Imprimer cet Article

L’Algérie de Bouteflika avance et réalise des sauts qualitatifs dans tous les domaines, permettant de croire à la très probable émergence du pays à l’horizon 2025. La mise en œuvre du programme du président Bouteflika axé sur la stabilité et le développement du pays  a atteint sa vitesse de croisière. Aujourd’hui, l’Algérie, a pleinement reconquis sa place et son rôle sur la scène régionale et internationale.

Le président Bouteflika qui a enraciné une démocratie apaisée, a aussi valorisé le capital humain, la promotion de la femme, de la jeunesse,  le renforcement des liens de solidarité sociale et de mesures inédites en direction de l’importante communauté algérienne établie à l’étranger. Cette dernière, est pleinement engagée dans la  concrétisation du programme présidentielle.

L’Algérie, peut être fière de sa diaspora « l’Algérie s’enorgueillit et tire fierté de la réussite des compétences établies à l’étranger, et plus précisément dans les pays industrialisés », avait déclaré le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en juillet 2009.

« La communauté algérienne établie à l’étranger occupe une place de choix dans le programme du président Bouteflika. Elle est omniprésente dans la politique menée par le chef de l’Etat », souligne le député FLN de l’immigration et vice-président de l’APN, l’éminent Djamel Bouras, « Le  président a donné de l’espoir à toute la diaspora algérienne », ajoute-il.

Aujourd’hui on, ne compte plus les mesures prises par le président de la République, en faveur de la communauté algérienne établie à l’étranger « le président a donné des instructions fermes au gouvernement et aux représentations diplomatiques algériennes pour être à l’écoute de notre communauté établie aux quatre coins du monde », affirme Djamel Bouras.

Avec, la communauté algérienne établie à l’étranger, le président Bouteflika, est passé à un autre cap, là, où ses prédécesseurs et ses premiers ministres avaient canné. Loin des prismes déformants,  le président Bouteflika, a décidé des mesures phares pour les Algériens de l’étranger, désormais, ils ont accès au logement public, au dispositif Ansej, au dispositif d’encouragement et d’incitation à l’investissement  et baisse des prix des  billets d’avion.

Pour Djamel Bouras « toutes ces mesures avaient été décidées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, seul ».

« l’accès, des membres de la communauté algérienne vivants à l’étranger à tous les programmes de promotion immobilière publique en Algérie, a été chaleureusement accueillie par nos compatriotes vivant en dehors du pays. C’est un rêve, qui se réalise pour de très nombreuses familles  algériennes établies à l’étranger. Le président Bouteflika la promis, et il la fait », s’est félicité, le député de l’immigration Djamel Bouras, qui est sur tous les fronts, et s’attelle activement  à la mise en œuvre des directives présidentielles.

Avec ces mesures en faveur de la communauté algérienne établie à l’étranger, le président Bouteflika a pulvérisé toutes les attentes, chez le président, gouverner,  c’est aussi une question culturelle et sociétale. Il y a une forte corrélation entre les performances économiques d’un pays et la diffusion de toute une série de valeurs au sein de la société.

Farid Ould Tahar

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.