Constantine: indemnisations pour la perte de cheptel ovin et bovin

Constantine: indemnisations pour la perte de cheptel ovin et bovin
12 janvier 16:21 2018 Imprimer cet Article

Un montant financier estimé à 8,3 millions de dinars a été consacré, dans la wilaya de Constantine au titre de l’exercice 2017, pour l’indemnisation de la perte de cheptel ovin et bovin, a-t-on appris mardi du directeur de la Caisse régionale de mutualité agricole (CRMA), Mourad Bendada.

Ces pertes ont concerné 108 têtes de cheptel, dont 76 ovins et 32 bovins, appartenant à une vingtaine d’agriculteurs de plusieurs communes de la wilaya.

Ces pertes ont été occasionnées par différentes maladies à savoir, l’entérotoxémie qui a affecté durant cette période le cheptel bovin et la tuberculose et l’indigestion qui ont touché les ovins.

Pas moins de 5,5 millions de dinars du montant global ont été réservés pour les éleveurs de bovins dans les communes de Beni H’midene, Ain Smara, et El Khroub, précisément dans les fermes agricoles des régions d’El Baâraouia et de Kaderi, a-t-il détaillé.

Le reste de cette somme financière, soit 2,8 millions de dinars, ajoute M. Bendada, a été accordé pour l’indemnisation de la perte du cheptel ovin dans les localités d’Ibn Ziad, Beni H’midene, El Khroub et Ain Abid.« Le versement de l’ensemble de ces indemnisations a été finalisé afin de ne pas laisser les assurés dans une spirale d’endettement », a affirmé la même source qui a considéré que « l’acte d’assurance est avant tout un acte économique et un atout primordial dans la gestion des risques, à tous les niveaux ».

Le secteur agricole dans la wilaya de Constantine compte actuellement plus de 250.000 têtes de bétail, dont 51.000 têtes bovines (29.000 vaches laitières) et 200.000 têtes d’ovins, selon les dernières statistiques établies par la direction des services agricoles (DSA).

Rédaction

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.