Tunisie: plus de 200 arrestations après une nouvelle nuit d’émeutes

Tunisie: plus de 200 arrestations après une nouvelle nuit d’émeutes
10 janvier 11:49 2018 Imprimer cet Article

Plus de 200 personnes ont été arrêtées et des dizaines de blessées lors de heurts dans plusieurs villes de Tunisie, a indiqué le ministère de l’Intérieur mercredi après une deuxième nuit de troubles sociaux alimentés par des mesures d’austérité sept ans après la révolution. Un supermarché Carrefour de la banlieue sud de Tunis a été pillé, a déclaré le porte- parole du ministère de l’intérieur Khlifa Chibani à des radios locales, ajoutant que 49 policiers avaient été blessés lors des échauffourées à travers le pays, et 206 personnes impliquées dans les troubles arrêtées.

Dans la soirée et la nuit, la police et l’armée ont été déployées dans plusieurs villes de Tunis, où des jeunes sont descendus dans les rues par centaines après l’enterrement mardi après-midi d’un homme décédé lors de heurts dans la nuit précédente. Des incidents ont également eu lieu à Gafsa (sud), Kasserine (centre) ou encore Sidi Bouzid, d’où était partie en décembre 2010 la contestation sociale marquant le début des printemps  arabes. La polémique perdurait sur les causes de la mort de l’homme, âgé de 45 ans, présenté par des manifestants comme martyr alors que les résultats de l’autopsie organisée mardi n’ont pas encore été rendus publics.

Souaki Talha

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.