Assemblage de véhicules: énigmatique élimination des historiques de l’automobile

Assemblage de véhicules: énigmatique élimination des historiques de l’automobile
27 décembre 15:06 2017 Imprimer cet Article

Le secteur de l’industrie automobile en Algérie est-il sur la bonne voie ? La question est posée, après les dernières décisions énigmatiques  du gouvernement.

Cette année qui a été marquée par le lancement de certains projets dans l’assemblage de véhicules, a été aussi une année de toutes les déceptions pour de nombreux concessionnaires.

Il est connu de tous que l’industrie automobile est un véritable levier de l’émergence industrielle. Cependant, les dernières décisions du gouvernement Ouyahia attestent de la non pertinence de ce plan industriel.

Il faut noter, que les succès enregistrés par l’industrie algérienne sont le fruit des grands efforts consentis par l’Algérie, dans le cadre du programme du président Bouteflika, pour améliorer le climat des affaires et développer une véritable industrie.

La sélection faite par le premier ministre va à contre courant de la démarche présidentielle. Dans son programme, le président de la République, ne fait pas de discrimination entre algériens créateurs de richesses et de valeurs. Rien ne justifie l’exclusion de certains concessionnaires, particulièrement, les historiques, qui  se retrouvent injustement éliminés par le fait du prince. Les grands groupes qui ont fait les beaux jours de l’automobile ne sont plus les bienvenus.

Personne ne remet en cause la volonté de l’Etat de mettre sur rails une industrie automobile digne de ce nom, en revanche,la décision de faire sortir KIA Djazair de cette boucle, qui a lancé une usine  d’assemblage, est une décision grave, un mauvais signal en direction des investisseurs, et pourtant Global Group de Hassen  Larbaoui, a été agrée par l’Etat algérien, et c’est, ce même Etat, qui a pris la décision de fermer son usine, où est la continuité de l’Etat ?

Zahir.A

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.