Abdelkader Bouazgui: « restructurer l’agriculture, est un impératif »

Abdelkader Bouazgui: « restructurer l’agriculture, est un impératif »
16 décembre 22:38 2017 Imprimer cet Article

« Les efforts visant la modernisation de l’agriculture s’avereront insuffisants si le secteur agricole n’est pas structuré comme il se doit, une opération qui devra être achevée à la fin du 1er trimestre 2018 », a précisé Abdelkader Bouazgui ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche à l’ouverture d’une journée d’étude sur l’assurance et la régulation des produits agricoles ouverte à la maison de la Culture l’Emir Abdelkader, de Ain Defla dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya.

Il a, dans ce contexte, estimé « vitale » l’implication des représentants du mouvement associatif et des professionnels investis dans le secteur, relevant que le développement de ce dernier en est tributaire.

Pour le ministre, la conjoncture économique traversée par le pays impose l’optimisation de toutes les ressources, observant que l’agriculture doit, dans ce cadre, jouer le rôle de locomotive.

Le ministre de l’agriculture a noté que les résultats obtenus en matière de production agricole ne doivent pas inciter à « dormir sur ses lauriers », soutenant que ces résultats ont été réalisés grâce notamment au Plan national de développement agricole (PNDA), mis en place par le président Bouteflika en 2000.

Rédaction

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.