Abdel Dahmana, expert en cyber-sécurité: « il faut couper le flux entre les serveurs d’applications dangereuses et l’Algérie »

Abdel Dahmana, expert en cyber-sécurité: « il faut couper le flux entre les serveurs d’applications dangereuses et l’Algérie »
16 décembre 02:42 2017 Imprimer cet Article

1-« Le défi de la baleine bleue », est un jeu électronique macabre qui a fait des victimes en Algérie, l’Unicef pointe la responsabilité des gouvernements, comment expliquer le fait est qu’un simple jeu sur le web se termine en tragédie ?

Il s’agit en effet d’un défi négatif, comme il existe d’ailleurs et heureusement des défis positifs et, là je fais allusion au défi du seau d’eau glacée ou « Ice Bucket Challenge » qui est suivi par toutes les personnalités du Web, en l’occurrence, Bill Gates (Microsoft) ou Mark Zuckerberg (Facebook). Ce défi positif avait contribué à financer le traitement de  la maladie de Charcot.

En revanche, le Blue Whale Challenge est un défi négatif, intrusif et invasif d’une dangerosité maximale, il mène tout droit au suicide, il y a déjà 130 suicides en Russie.

Si l’Unicef pointe du doigt la responsabilité des gouvernements, c’est légitime, mais la solution idéale réside dans la sensibilisation des populations, particulièrement les populations jeunes. Les Etats ont un devoir de sensibilisation à travers des programmes ciblés. Il y a urgence, un grand projet dans ce sens s’impose, il n’est pas trop tard pour mettre de l’ordre.

2-Le gouvernement et le parlement veulent bloquer des sites et des applications, certains proposent même de bloquer Facebook, à votre avis quelles sont les mesures phares que doivent prendre les autorités pour protéger la jeunesse algérienne de ce fléau ?

Pour soigner la fièvre, on casse le thermomètre ? Sûrement pas…On  doit passer à un autre palier, à une vitesse supérieure en mettant le cap sur la formation et la sensibilisation de la population. Il grand temps pour l’Algérie de s’approprier l’outil informatique dans sa globalité, sinon on fera que subir cette technologie, au lieu de l’apprivoiser pour en profiter.

3-Cette situation remet encore une fois sur la table, le débat sur la sécurité informatique de l’Algérie, quel regard portez-vous sur la cyber-sécurité  en Algérie, l’état des lieux ?

Comme déjà évoqué dans mes interventions sur infos-premières au sujet des ransomwares, j’avais malheureusement prédit cette triste éventualité, qu’il aurait un jour mort d’individus.

L’Algérie doit se doter très rapidement d’une Task force. Cette dernière va agir en étroite collaboration avec les autorités dans le but de mettre des réseaux sous surveillance et détecter dès les premiers instants ce type de menaces. Il faut mettre en place un véritable CERT (Computer emergency response team), pour agir dans l’urgence, face à ce type de scénarios macabres. Il y va de l’avenir d’une nation.

4-Visiblement, il s’agit d’une course contre la montre. Quelles sont les premières mesures à prendre en urgence pour « assurer » la sécurité informatique de l’Algérie ?

Dans le cas de ce jeu (la baleine bleue), il faut :

-Couper le flux entre le serveur d’application et l’Algérie

-Alerter les autorités russes pour fermer le serveur.

-Analyser l’ensemble des flux entrants et sortants vers ce serveur et les utilisateurs Algériens.

-Identifier tous les utilisateurs qui ont téléchargé l’application avec leurs dates de téléchargement.

-Prioriser les plus anciens utilisateurs afin de prendre contact avec eux et s’assurer de leur prise en charge rapide.

-Prendre en charge le reste des utilisateurs.

-Déposer une plainte auprès des autorités russes et des  instances internationales.

En ce qui concerne la sécurité informatique, il faut :

-Faire monter le CERT en compétence concernant les défis négatifs.

-Mise en place d’un vrai plan de sensibilisation sur les TIC.

-Intégrer ce programme de sensibilisation dans les programmes scolaires et, cela dès la fin du cycle primaire.

Propos recueillis par Sofia Alkhodja

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.