Communauté algérienne établie à l’étranger: suppression de l’attestation consulaire dans le changement de permis de conduire

Communauté algérienne établie à l’étranger: suppression de l’attestation consulaire dans le changement de permis de conduire
14 décembre 02:39 2017 Imprimer cet Article

Les ressortissants algériens établis à l’étranger peuvent désormais demander leur certificat de capacité pour les formalités d’échange de leurs permis de conduire en permis étranger, sans produire l’attestation consulaire délivrée par le ministère des Affaires étrangères, a indiqué, hier le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, dans un communiqué.

«Dans le cadre de la facilitation des démarches administratives engagées par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, à la faveur des citoyens et citoyennes établis à l’étranger, le ministère informe l’ensemble des demandeurs de certificats de capacité pour les formalités d’échange de leurs permis de conduire en permis étranger, qu’ils peuvent désormais demander leur certificat de capacité sans avoir à produire l’attestation consulaire délivrée par les services de l’administration centrale du ministère des Affaires étrangères», précise la même source. L’annulation de cette attestation s’est faite en commun accord avec le MAE, a-t-on ajouté. Une instruction a été adressée en ce sens, le 2 novembre  2017, aux walis,   en communication avec les walis délégués, les chefs de daïras et les   présidents d’Assemblées populaires communales, souligne-t-on.    Le ministère de l’Intérieur relève également qu’en vertu de cette   instruction, les ressortissants algériens résidents à l’étranger peuvent se faire remettre en main propre directement leur certificat de capacité auprès des administrations locales concernées.        De même qu’ils auront la possibilité de mandater une personne de leur choix pour demander et /ou récupérer leur certificat de capacité, à charge de remettre à cette   personne mandatée une procuration établie par les consulats d’Algérie, ou un simple mandat légalisé au niveau des communes.

Rédaction

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.