La première usine d’Afrique d’anticancéreux sera implantée en Algérie

La première usine d’Afrique d’anticancéreux sera implantée en Algérie
13 décembre 03:09 2017 Imprimer cet Article

Dans le cadre du partenariat algéro-français et la réunion de la 4e session du Comité Intergouvernemental de Haut Niveau France – Algérie (CIHN), qui a eu lieu le 7 décembre dernier à Paris, en présence des Premiers ministres algérien et français, Ahmed Ouyahia et Edouard Philippe, le laboratoire pharmaceutique Ipsen, et Isly Holding, une société d’investissement locale, ont signé le même jour, un accord pour la création d’une société mixte algéro-française, conformément à la règle 49/51 régissant l’investissement étranger en Algérie. Ainsi ce projet a été retenu parmi, les onze accords de coopération entre l’Algérie et la France.
L’accord entre Isly et Ipsen permettra la construction d’une usine spécialisée en oncologie pour un investissement de plus de 25 millions d’euros dont l’emplacement sera «probablement»  situé sur un site dans la nouvelle ville de Sidi Abdallah, selon Benoît Henniou, directeur général d’Ipsen Pharma. «La pose de la première pierre est prévue pour l’année prochaine avant l’entrée en service de l’usine en 2021». La construction de la première usine en Afrique pour la production de forme peptidique retard avec des procédés spécifiques et complexes «sera d’un grand apport pour le développement de l’industrie pharmaceutique et devrait générer des retombées économiques significatives, au moment où l’Algérie cherche à diversifier sa production, grâce au transfert de savoir-faire de ses partenaires étrangers, et où la demande pour ce type de médicaments est en forte croissance», a expliqué Lyes Boudiaf, président d’Isly Holding.
Cette nouvelle société devrait, à terme, employer plus de 150 personnes directement et permettra la création d’emplois indirects. Elle devrait également contribuer à réduire la facture d’importation.
Selon le président d’Isly Holding, ce partenariat est «une nouvelle étape confirmant le développement des activités d’Isly Holding, dans la continuité de ses activités depuis plusieurs années dans différents secteurs liés à l’industrie. Nous sommes déterminés à contribuer à répondre aux attentes des autorités algériennes relatives au développement de l’industrie locale».

Lydia Agoumath

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.