Les antibiotiques font grossir les bébés

Les antibiotiques font grossir les bébés
07 décembre 02:42 2017 Imprimer cet Article

« L’obésité, le surpoids ou la prise de poids semblent fréquents chez les enfants exposés durant les deux premières années de leur vie à plusieurs cures d’antibiotiques par voie générale ». La conclusion d’un article paru dans le numéro de décembre de la revue médicale Prescrire mérite d’être diffusée  et portée à la connaissance de tous, médecins prescripteurs et parents (parfois très demandeurs…).

Le constat est en effet alarmant : « La fréquence de l’obésité semble augmentée d’environ 10 à 15% selon des études. Ces éléments constituent un argument de plus pour envisager attentivement et au cas par cas la balance bénéfice-risques de la prescription d’antibiotiques chez un enfant, sans banalisation ni automatisme ».

La prise de poids est, d’abord, la conséquence d’un déséquilibrage de la balance énergétique entre les apports et les dépenses, mais aussi de facteurs génétiques , endocriniens, environnementaux, sociaux plus ou moins bien identifiés, rappellent les auteurs de cet article. Certaines données évoquent le rôle de la flore intestinale qui  se constitue dès les premières années de vie. Cette flore a des fonctions diverses, notamment métaboliques, et elle semble jouer un rôle dans la croissance et l’augmentation de la masse grasse. Or les antibiotiques modifient ce « microbiote », au moins de façon transitoire. Et la prise répétée de ces traitements pourrait, ainsi, être un facteur de prise de poids. Il n’est pas évidemment pas question de ne pas prendre des antibiotiques et de s’en passer. Mais à une période où l’inquiétude grandit face à la montée des résistances, le risque de provoquer un surpoids, voire une obésité chez de jeunes enfants est un argument de plus pour utiliser ces précieux médicaments avec parcimonie.

Lydia Agoumath

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.