Le président Bouteflika s’entretient avec le président Macron

Le président Bouteflika s’entretient avec le président Macron
06 décembre 21:15 2017 Imprimer cet Article

Le président de la République Abdelaziz Bouteflika, s’est entretenu aujourd’hui, à Alger avec son homologue français Emmanuel Macron, en visite d’amitié et de travail en Algérie.

L’entretien a eu lieu en présence du président du Conseil de la nation Abdelkader Bensalah, du Premier ministre Ahmed Ouyahia, du Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef  d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), du ministre des Affaires étrangères Abdelkader Messahel et du ministre des Finances Abderrahmane Raouia.

La visite de Macron, qui s’inscrit dans le cadre du partenariat d’exception que l’Algérie et la France sont attelées à bâtir et à conforter, constitue une occasion pour les deux pays d’explorer de nouvelles voies pour renforcer leur coopération et leur partenariat et procéder à une concertation sur les questions régionales et internationales  d’intérêt commun.

Rédaction

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
  1. Ahmed
    décembre 07, 11:59 #1 Ahmed

    Oui après avoir ruiné les chances d’une Algérie digne des Nations modernes aujourd’hui on s’applique à une politique de rapprochement avec les Pays limitrophes. Une idée qui évite beaucoup de dépenses au Budget de l’Etat, il fallait y penser juste après l’indépendance dans les années 60. Rappelons nous le fameux socialisme et ses partenaires, d’un côté l’Algérie devenue la Mecque des Révolutionnaires « Ragada outemanger » aux frais de la princesse (leur banane aujourd’hui se paie à 1000 DA) et de l’autre côté l’éloignement de leur Pays respectif – Cuba – Russie – Yougoslavie – Vietnam – Chine etc.ce qui demande, à l’occasion des déplacements fréquents de nos Délégations vers ces Pays des dépenses énormes de surcroît en devises alors que les véritables technologies porteuses d’économies de gains et de temps voire les garanties de services fournis et une main d’oeuvre qualifiée, elles se trouvaient aux portes de notre Chère Algérie pas au bout du monde (France – Allemagne – Angleterre -Italie même l’Espagne) mais ceci est une autre histoire peut être que certains ont trouvé leurs intérêts personnels dans tous les cas pas ceux de l’Algérie dont le sang de nos Chouhadas la protége.

    Reply to this comment

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.