Youcef Yousfi: « l’ENIE de Sidi Bel-Abbès est un pôle électronique d’excellence »

Youcef Yousfi: « l’ENIE de Sidi Bel-Abbès est un pôle électronique d’excellence »
05 décembre 02:30 2017 Imprimer cet Article

Sidi Bel-Abbès est un pôle électronique par excellence appelé à accompagner la mutation nationale et à innover pour la diversification de l’industrie et de l’économie», c’est en ces termes que le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, s’est exprimé en marge de la visite d’inspection et de travail effectuée, hier, dans la wilaya. Visite qu’il a consacrée d’ailleurs exclusivement à l’Entreprise nationale des industries électroniques pour inaugurer le laboratoire de recherche et de développement, les ateliers de maintenance, d’étalonnage des équipements électroniques et analyses des matériaux, ainsi que l’unité photovoltaïque avant d’inspecter le chantier de finition de l’unité de l’intégration électronique dont la réception est prévue avant la fin de l’année.
Au laboratoire de la recherche et de développement une certaine concentration est observée au vu de la variété des activités assurées dans la conception et de l’engineering, de la fabrication des cartes électroniques, l’adaptation des pièces et matériaux, bref toute une panoplie de prestations accomplies par une équipe de jeunes spécialistes et ingénieurs œuvrant pour l’amélioration du taux d’intégration.
Aux laboratoires de maintenance ou à l’unité des panneaux solaires, le débat s’articulait constamment autour de la recherche et des voies à mettre en œuvre pour s’inscrire dans la vision d’une diversification de l’industrie et à mettre cette technologie de pointe au service de l’économie. Une démarche qui consiste à encourager la production nationale et à valoriser la ressource humaine. M. Yousfi, face à l’immensité des créneaux d’application, a manifesté le désir d’assister à la conception d’un prototype de climatiseur solaire.  «Vous ne pouvez jamais imaginer les effets et répercussions d’une telle innovation dans la diminution de l’énergie électrique surtout en période des grandes chaleurs. J’ai demandé dans ce contexte d’engager aussi la réflexion pour les opérations de dessalement des eaux saumâtres dans le grand Sud par l’énergie solaire.»

Zahir.A

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.