Subventions en faveur de l’agriculture: Abdelkader Bouazgui annonce une hausse de 10%

Subventions en faveur de l’agriculture: Abdelkader Bouazgui annonce une hausse de 10%
04 décembre 01:56 2017 Imprimer cet Article

«Les subventions de l’État en faveur du secteur agricole se poursuivront. Mieux encore, celles-ci vont augmenter à 70%, au lieu des  60% appliqués actuellement.»

C’est ce qui a déclaré, dimanche,le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui depuis Biskra tout en prenant le soin de préciser  que «le soutien de l’État pour le secteur agricole ne s’est jamais arrêté et ne s’arrêtera pas. Bien au contraire, les dotations connaîtront une augmentation de 10%».

 «C’est une décision qui a été prise, lors du dernier Conseil des ministres»,a ajouté, le ministre  qui en soulignant que «l’État subventionne et continuera à subventionner» les agriculteurs, pour leur permettre de faire plus d’efforts, de réaliser plus de résultats, mais surtout pour booster le secteur à atteindre les espérances escomptées. L’ambition étant de faire en  sorte à ce que le secteur agricole soit mis «en position  de contribuer, d’une manière significative», à la croissance économique et au relèvement du niveau de la sécurité alimentaire du pays.

Ceci, sachant que les potentialités importantes que recèle l’agriculture lui permettent d’être l’une des voies capables d’insuffler une dynamique concrète à l’effort de développement. D’ailleurs, ce sont les objectifs tracés par le gouvernement algérien sous la houlette du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, et qui sont rappelés à maintes reprises par le ministre de l’Agriculture, qui ne cesse de mettre en avant le rôle ô combien important de ce «secteur clé et stratégique» de l’économie nationale.
«L’agriculture et au cœur de la stratégie du gouvernement, elle occupe une place prédominante», a souligné l’éminent  ministre, lors de cette visite de travail et d’inspection à la wilaya de Biskra. Ainsi, il faut rappeler que le MADRP est à pied d’œuvre, depuis quelques années déjà, pour faire regagner à ce secteur sa place méritée à l’intérieur du pays, en atteignant l’autosuffisance locale, mais aussi pour passer à l’acte d’exportation, afin d’apporter son quota de devises à l’Algérie.

Rédaction

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.