Réseaux sociaux: espaces d’informations et de manipulations

Réseaux sociaux: espaces d’informations et de manipulations
22 novembre 14:19 2017 Imprimer cet Article

Il est clair que l’on s’informe de plus en plus sur You Tube ou sur les réseaux sociaux et de moins en moins par les journaux ou la télévision… Mais, ces derniers temps il y a de nombreux articles sur le thème de la manipulation de l’information à l’ère des réseaux sociaux . Photos recadrées, sorties de leur contexte. Vidéos ne correspondant pas à la période citée ou au pays mentionné, faux comptes Twitter, absence de sources…Toutes les manipulations possibles sont utilisées pour entretenir la désinformation, la rumeur, le dénigrement…L’utilisation des médias et réseaux sociaux comme le retweet automatique sans vérifier l’information participent-ils à la propagation de la manipulation de l’information ? Comment vérifier l’information face aux manipulateurs ? Quels outils peut-on utiliser ? Outre le fait que les canaux de communication ne cessent de s’accroître, que chaque individu devient une source d’information, le simple quidam devient l’annonceur de The « breaking news » retweeté, liké, partagé par ses amis followers…

Il faut savoir qu’au moment de leur lancement , les réseaux sociaux ont souvent été présentés comme de puissants vecteurs de la démocratisation des sociétés. Quelques années plus tard, le bilan est beaucoup plus contrasté.

En cause: la pratique des Etats, qui manipulent de plus en plus des sites comme Facebook ou Twitter à des fins politiques. L’étude publiée dernièrement par l’ONG Freedom House sur la liberté d’internet est révélatrice du nombre d’Etats qui suivent l’exemple de  la Russie et de la Chine en manipulant les réseaux sociaux et en traquant les opposants sur internet, une grave menace pour la démocratie. Selon cette ONG, 30 gouvernements ont manipulé internet en 2017 pour déformer l’information en ligne, contre 23 l’année précédente.

Le rapport indique que ces tactiques de manipulation, difficiles à détecter et de désinformation en ligne ont joué un rôle important dans les élections d’au moins 18 pays au cours de l’année écoulée, y compris aux Etats-Unis.

Une certitude: les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans les élections, particulièrement une présidentielle. Mais leur audience grandissante induit un marché qui pousse à la tromperie et aux manipulations, comme c’est stipulé dans l’étude de Freedom House.

N’en déplaise aux Etats, le web avec ses réseaux sociaux est devenu le nouvel espace de discussion. A l’instar des cafés, internet est devenu une sorte de parlement du peuple, qui héberge des espaces où l’on redonne ses lettres de noblesse à la discussion. Le grand avantage du web et spécialement les réseaux sociaux: le nivellement. Tout le monde est sur la même ligne de départ, gouvernés et gouvernants…

Kamel Sidi Said

Consultant en communication

Membre du Think Tank Care

.
  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
  1. Ahmed
    novembre 25, 12:59 #1 Ahmed

    J’espère que vous n’êtes pas jaloux

    Reply to this comment
  2. Ahmed
    novembre 28, 13:20 #2 Ahmed

    Il faut attaquer Facebook – Twitter etc…en justice

    Reply to this comment

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.