Communauté nationale établie à l’étranger: les engagements de Djamel Bouras

Communauté nationale établie à l’étranger: les engagements de Djamel Bouras
03 novembre 13:18 2017 Imprimer cet Article

Depuis l’arrivée du président Bouteflika à la tête de l’Etat, la communauté nationale établie à l’étranger a toute l’attention de la patrie. Le président Bouteflika a toujours salué les contributions  très significatives de la communauté algérienne à l’étranger , qu’il considère comme partie intégrante de la nation algérienne.

Le gouvernement a réitéré sa volonté de renforcer le dialogue avec les membres de la communauté nationale établie à l’étranger. C’est à l’initiative de l’éminent et très actif, Djamel Bouras, vice-président de l’APN et  député de la région nord de la France qu’ont eu lieu à Alger deux importantes rencontres regroupant les représentants des Algériens vivant à l’étranger avec deux membres du gouvernement. Cette action (rencontres membres du gouvernement-communauté algérienne établie algérienne), initiée par Djamel Bouras, s’inscrit en droite ligne des orientations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, au gouvernement,  qui soulignent l’impératif de la prise en charge des préoccupations des ressortissants algériens vivant en dehors du pays.

La première rencontre a regroupé une délégation de la communauté algérienne établie à l’étranger avec le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, en présence du vice-président de l’APN, Djamel Bouras et des premiers responsables des compagnies nationales de transports Air Algérie et l’ENTMV. Les deux parties ont passé en revue les principales contraintes rencontrées par nos ressortissants et les moyens d’améliorer la prise en charge des passagers sur les lignes maritimes et aériennes. Les deux parties ont convenu d’une prochaine rencontre de haut niveau à Paris sous l’égide du député de l’immigration Djamel Bouras et en présence des patrons des deux compagnies nationales (Air Algérie et ENTMV).

Avec le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa, les représentants de la communauté algérienne de l’étranger ont abordé le rôle des imams délégués à l’étranger dans la préservation de la référence religieuse algérienne. Les deux parties se sont engagées à préserver la communauté algérienne établie à l’étranger des idées destructrices dans un contexte de dénaturation de l’image de l’islam par l’occident.

Au sortir de ces deux rencontres, les représentants de la communauté nationale établie à l’étranger (le MCAF du très engagé Omar Ait Mokhtar, l’association du culte et deux associations de Roubaix et de Lille) ont exprimé leur satisfaction par rapport aux engagements des deux membres du gouvernement, ils ont unanimement félicité le député de l’immigration, et vice-président de l’APN, Djamel Bouras pour avoir initié toute une série de rencontres avec les membres du gouvernement.

Le député du FLN, Djamel Bouras qui est sur tous les fronts de l’immigration et de la diplomatie parlementaire, est sur le point d’ouvrir quatre permanences électorales dans toute la région nord de la France, dans le but de se rapprocher davantage de nos ressortissants vivants en France, qui ont apprécié son écoute et sa détermination à répondre à leurs doléances.

Sofia Alkhodja

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
  1. ZOUAOUI
    novembre 03, 21:01 #1 ZOUAOUI

    Monsieur Djamel Bouras vice-Président de l’APN et Représentant de la Communauté Algérienne en France est un Militant FLN déterminé à oeuvrer pour améliorer les préoccupations socio-économiques de l’immigration car il sait qu’elle est une partie intégrale de la Nation Algérienne et ce ,en vertu du principe hérité des valeurs du 1er novembre et du Congrés de la Summam .Monsieur Djamel Bouras est convaincu que face aux défis auxquels notre pays est confronté la communauté Algérienne peut apporter une grande contribution au developpement du Pays .Les ressortissants algériens sont des acteurs incontournables de la vie politique et économique de l’Algérie et constituent donc une source de richesse matérielle et intellectuelle dont le pays ne peut se passer . Nous encourageons Monsieur Djamel Bouras à perseverer dans sa mission car nous avons confiance en LUI et tout ce qu’il entreprend VIVE LE FLN

    Reply to this comment

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.