Turquie: la pratique de la torture est répandue dans les centres de détention de la police

Turquie:  la pratique de la torture est répandue dans les centres de détention de la police
12 octobre 13:27 2017 Imprimer cet Article

Human Rights Watch (HRW) a affirmé aujourd’hui qu’il avait de plus en plus de preuves d’abus commis sur des personnes en détention en Turquie, où la torture et les mauvais traitements sont, selon l’ONG, désormais « répandus ».

« Alors que se multiplient les preuves que la torture dans les locaux de la police est de retour en Turquie, le gouvernement doit d’urgence ordonner qu’il soit mis fin », a déclaré Hugh Williamson, directeur de la division Europe et Asie centrale à HRW.

Des personnes en lien avec le putsch manqué de juillet 2016 « ont été torturées alors qu’elles étaient sous la garde de la police », affirme HRW dans un rapport intitulé « En garde à vue : Tortures policières et enlèvements en Turquie »

L’ONG s’appuie sur « des éléments de preuve crédibles » concernant onze cas de « graves abus », et présente des allégations selon lesquelles « des policiers ont violemment battu et menacé des détenus, les ont entièrement déshabillés et, dans certains cas, les ont agressés sexuellement ou menacés de le faire ». « La torture et les mauvais traitements dans des centres de détention de la police en Turquie sont devenus un problème répandu », selon HRW.

Les personnes les plus exposées au risque de torture, selon l’ONG, sont celles qui sont accusées de liens avec le putsch manqué ou avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), classé organisation « terroriste » par Ankara.

Souaki Talha

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.