Le financement non conventionnel est un outil à caractère exceptionnel

Le financement non conventionnel est un outil à caractère exceptionnel
11 octobre 02:32 2017 Imprimer cet Article

Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouia a réitéré mardi que le financement non conventionnel demeura un outil à caractère exceptionnel, affirmant que le Trésor public ne procédera à l’emprunt direct auprès de la Banque d’Algérie (BA) qu’après épuisement de toutes les ressources traditionnelles qu’il détient.

En réponse aux préoccupations soulevées par les membres du Conseil de la Nation au sujet du projet de loi modifiant et complétant l’ordonnance de 2003 relative au crédit et la monnaie, lue en son nom par le ministre des Relations avec le Parlement, Tahar Khaoua, M. Raouia a réaffirmé que le financement non conventionnel sera codifié et n’induira ni augmentation des dépenses ni hausse de l’inflation dont le taux, a-t-il dit, ne dépassera pas 5,5% en 2017 et 2018 et reculera à 3,5% en 2020.

« L’Etat œuvre constamment à juguler les facteurs de l’inflation qui entraine l’érosion du pouvoir d’achat des ménages », a-t-il rassuré.

Le ministre a précisé que le contrôle de ce financement se fera au niveau du ministère des Finances à travers une cellule de suivi des effets de la mise en œuvre de ce mécanisme sur le Trésor public et au niveau de la Banque d’Algérie où un contrôle se fera sur l’incidence sur la masse monétaire, l’inflation, les liquidités bancaires et le taux de change.

Pour M. Raouia, ce contrôle permettra d’aboutir à une meilleure utilisation, redistribution et mobilisation de ce financement exceptionnel dans le cas où il ne réussira pas à réaliser les objectifs escomptés.

L’amendement de la loi sur le crédit et la monnaie vise à autoriser l’achat direct par la Banque Algérie, à titre exceptionnel et durant une période de cinq années, auprès du Trésor, de titres émis par celui-ci afin préserver la dynamique de croissance, en réalisant les équilibres financiers nécessaires, a ajouté le ministre des Finances, affirmant que ce « financement sera arrêté dès que la situation le permettra ».

Zahir.A


  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.