Piratage musicale: le rôle déterminant des moteurs de recherche

Piratage musicale: le rôle déterminant des moteurs de recherche
20 septembre 01:20 2017 Imprimer cet Article

Quarante pour cent des consommateurs accèdent à de la musique en piratant surtout en copiant des contenus diffusés en Streaming, ou stram ripping, un « problème majeur » facilité par You Tube et Google, selon une étude de la profession parue mardi. Les modes de piratage évoluent très vite et le stream ripping, usage illicite dominant, consistant à réaliser une copie pérenne de contenus diffusés en streaming, ne cesse de se développer, concernant jusqu’à 53% des internautes de 16-24 ans, selon le rapport annuel de la Fédération internationale de l’industrie phonographique(IFPI).

Dans ces écoutes illégales, les moteurs de recherche « jouent un rôle déterminant », assure l’étude, 54% de ceux qui téléchargent illégalement utilisant Google pour trouver des fichiers illicites de musique.

Autre problème pour l’industrie : l’écoute en streaming vidéo, surtout sur You Tube, qui représente plus de la moitié du temps d’écoute en streaming, alors que les créateurs et les producteurs ne sont pas rémunérés en conséquence, déplore l’IFPI. Il relève que la filière musicale se mobilise pour obtenir réparation par la voie législative. Chaque mois, 85% des utilisateurs de You Tube s’y connectent pour la musique, relève le rapport qui a été réalisé dans les 13 pays plus gros consommateurs de musique.

Lydia Agoumath

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.