Migrants: les jeunes traversant la Méditerranée sont victimes d’abus

Migrants:  les jeunes traversant la Méditerranée sont victimes d’abus
12 septembre 11:18 2017 Imprimer cet Article

Plus de trois quarts des enfants et jeunes adultes tentant de migrer vers l’Europe par la Méditerranée centrale sont victimes d’abus lors de leurs dangereux périples, s’alarment deux agences de l’ONU dans un rapport publié aujourd’hui.

L’Unicef spécialisé dans les droits de l’enfant, et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) s’inquiètent en particulier du sort des migrants originaires d’Afrique sub-saharienne, dans ce rapport basé sur les témoignages « de quelque 22 000 migrants et réfugiés, incluant quelque 11 000 enfants et jeunes ».

« La réalité absolue, c’est qu’il est désormais courant que les enfants traversant la Méditerranée soient victimes d’abus, de trafics, de coups et de discriminations », conclut Afshan Khan, directrice régionale de l’Unicef en Europe, citée dans un communiqué.

Selon le rapport des deux agences, 77% des enfants et jeunes migrants essayant de rejoindre l’Europe par la Méditerranée centrale font  état « d’expériences directes d’abus, d’exploitation et de pratiques assimilables à du trafic d’êtres  humains »

Ceux qui sont originaires d’Afrique subsaharienne « sont beaucoup plus susceptibles de subir de l’exploitation et du trafic que ceux venant d’autres parties du monde », souligne le document. « Le racisme est probablement un facteur sous-adjacent » des différences constatées selon l’origine des migrants estiment l’Unicef et l’OIM dans un communiqué commun.

Souaki Talha

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.