Abdelkader Bouazgui: « la promotion de l’agriculture au sud et dans les hauts plateaux est une priorité »

Abdelkader Bouazgui: « la promotion de l’agriculture au sud et dans les hauts plateaux est une priorité »
11 septembre 10:45 2017 Imprimer cet Article

 Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a affirmé, dimanche dans la wilaya d’Adrar, que le développement de l’agriculture dans les régions sahariennes et les hauts plateaux figurait parmi les priorités du plan d’action du gouvernement.

La promotion de l’agriculture dans les régions sahariennes et des hauts plateaux figure parmi les priorités du plan d’action du gouvernement visant la mise en valeur de davantage de terres agricoles, notamment à Adrar qui constitue une région pilote à encourager en matière d’investissement agricole, a indiqué le ministre lors de l’inspection d’une exploitation spécialisée dans la phœniciculture dans la commune de Tinerkouk (Nord de Timimoune).

M. Bouazgui a précisé que ce plan d’action s’articule sur l’accompagnement et le soutien de différents partenaires agricoles, opérateurs aussi bien nationaux qu’étrangers, en vue de soutenir l’agriculture de manière moderne et intensive, notamment dans les régions du Sud et des hauts plateaux.

L’approche vise la promotion de la production végétale et animale, poursuit-il, ajoutant que ce plan est porteur de perspectives prometteuses dans la région, notamment en matière de développement de l’élevage camelin.

Le plan du gouvernement prévoit, entre-autres axes, la redynamisation des fonds de développement des régions du Sud et des hauts plateaux, à même d’encourager les agriculteurs et de booster la production agricole, dont les résultats sont palpables ces dernières années dans ces régions grâce à l’apport de ces deux dispositifs, a noté le ministre.

Le ministre de l’Agriculture a signalé que sa visite dans la wilaya traduit le soutien du gouvernement aux agriculteurs des régions du Sud, eu égard aux larges potentialités agricoles dont elles disposent.

Lors de l’inspection d’un périmètre agricole (50 à 100 hectares) attribué au titre de la mise en valeur par concession dans la commune d’Ougrout, Nord du chef lieu de la wilaya d’Adrar, M. Bouazgui a mis l’accent sur la nécessaire exploitation des terres attribuées dans le cadre de l’accession à la propriété foncière agricole ou de celui de la concession agricole.

« Il est inconcevable de laisser des terres inexploitées tout au long d’une décennie », a déploré le ministre en soulignant que cet état de fait nécessite « la prise de mesures rigoureuses pour mettre un terme à cette situation entravant le développement agricole ». Désormais, il faudra compter sur Abdelkader Bouazgui pour, faire de l’agriculture le levier de croissance par excellence. Il est le ministre qui booster ce secteur stratégique.

Zahir.A

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.