Ressources en Eau: de grâce laissez Hocine Necib travailler dans la sérénité !

Ressources en Eau: de grâce laissez Hocine Necib travailler dans la sérénité !
04 septembre 00:29 2017 Imprimer cet Article

Le ministre des ressources en Eau, Hocine Necib, fait convenablement son boulot, ça serait bien de le laisser travailler dans la sérénité. Il faut reconnaître au revenant Necib une qualité : il cherche toujours à réintroduire plus de compétence et de rigueur dans son secteur. Celui qui a été injustement écarté avant de revenir par la grande porte au mois de mai dernier, semble étonnamment convenir à son poste.

Hocine Necib, est reconnu non seulement comme un talentueux et éminent  commis de l’Etat, il est aussi l’un des meilleurs cadres du secteur de l’hydraulique et des travaux publics. Son retour, récompense l’expérience acquise et la compétence connue et reconnue de tous.

Cette derniers jours, le ministre des ressources en Eau a fait l’objet d’attaques terriblement injustes et caricaturales, certains sur les réseaux sociaux ont même poussé le bouchon jusqu’à réclamer sa démission, accusant le ministre d’être le responsable de certains dysfonctionnements dans la distribution de l’eau potable, les jours de l’Aïd al-Adha ! Soyons sérieux et lucide un instant, Hocine Necib, n’a pas enclenché aucune crise dans le secteur névralgique de l’eau, bien au contraire sa feuille de route est un grand espoir pour l’essor du secteur de l’eau, un secteur qui occupe la part du lion dans le programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Sur instruction du ministre des ressources en Eau, le ministère a mis en place un dispositif particulier pour la fête de l’Aïd al-Adha. Ce dispositif vise à assurer à la fois, la continuité de l’approvisionnement en eau potable de manière régulière, et le fonctionnement normal des réseaux et des installations d’assainissement.

En dépit d’une faible pluviométrie et des faibles niveaux de remplissage des barrages, des volumes supplémentaires ont été alloués à partir de ces barrages. Les stations de dessalement de l’eau de mer, installées tout le long du littoral, ont fonctionné à leur plein régime. Et pour parer à d’éventuelles perturbations, une flotte de plus de 500 camions citernes a été mobilisée à travers toutes les wilayas.

D’une première évaluation de ce dispositif, il ressort que la situation de la distribution de l’eau potable assurée par l’ADE, la SEAAL, la SEOR et la SEACO a été globalement satisfaisante en dépit de la forte demande en eau enregistrée notamment le premier jour de l’Aïd.

Il serait bon de signaler que la consommation journalière habituelle de l’eau au niveau national est de l’ordre de 9,4 millions de m3. Le pic de consommation enregistré le premier jour de l’Aïd El-Adha a atteint 10,3 millions de m3, soit une augmentation de près de 1 million de m3.

Le ministère des ressources en Eau et l’ensemble des structures dépendantes de ce département, ont été à la hauteur. Le ministre et ses collaborateurs ont fait le boulot, dire le contraire, relève d’une volonté de nuire et de casser une dynamique et un élan. Pourquoi cet acharnement sur un homme et une institution ?  Il n’y a aucune gloire à tirer de la propagation d’informations farfelues, il va falloir faire gaffe à un moment , il y a des lignes rouges à ne pas franchir, le peuple algérien tient plus que jamais à la stabilité du pays !

Aghiles Thiziri

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.