Kabirou Mbodje: « l’Afrique est un laboratoire global de l’économie digitale »

Kabirou Mbodje: « l’Afrique est un laboratoire global de l’économie digitale »
25 août 23:50 2017 Imprimer cet Article
Version imprimable
Wari, la grande société sénégalaise de transfert d’argent,  veut occuper le terrain de la high-tech africaine. Kabirou Mbodje,  son PDG , entend bien contribuer  à l’émergence de «l’Afrique 2.0».

Vous étiez présent lors des Afrobytes à Paris il y a quelques semaines et vous enchaînez les déplacements. Qu’est-ce qui vous motive?

Kabirou Mbodje : Dès lors qu’on parle du numérique et de la promotion de l’image de l’Afrique, vous aurez de grandes chances de nous y voir. Wari, comme tant d’autres entreprises, se doit de soutenir ces initiatives. L’Afrique est un laboratoire global de l’économie digitale. Le monde doit le savoir.
Cependant, malgré une croissance économique prometteuse sur l’ensemble du continent, le taux de chômage demeure important. Que manque-t-il à l’Afrique pour valider ses promesses économiques?
L’idée est de créer toute une synergie. L’Afrique ne peut pas se développer si elle n’est pas organisée. Partant de ce constat, j’ai décidé de créer un fonds de solidarité à l’intérieur de Wari qui sera financé grâce à un prélèvement sur chaque transaction. Cela permet de financer des projets d’intérêt public comme les hôpitaux ou autres centres de soin.
Comment comptez-vous vous impliquer davantage dans l’émergence de l’Afrique et du Sénégal?
Nous sommes déjà pleinement engagés dans les émergences sociales. Je vous rappelle juste que Wari c’est tout de même 18 000 emplois indirects créés. Nous accueillons beaucoup de stagiaires de l’Institut de management de Dakar. Notre mission d’insertion est déjà d’actualité. Mais notre priorité est aussi de porter un regard particulier sur ceux qui ne sont plus visibles sur aucun radar. Il faut que chacun soit en mesure de monétiser ses talents. C’est la raison pour laquelle j’espère créer une grande fondation d’ici deux à trois ans, avec cet objectif en tête.

Propos recueillis Par Sofia Alkhodja

 

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.