Protection de l’enfance: l’urgence de la promulgation des décrets exécutifs

Protection de l’enfance: l’urgence de la promulgation des décrets exécutifs
16 juillet 13:57 2017 Imprimer cet Article

Lors d’une rencontre sur les droits des enfants organisée par « NADA » à l’occasion de la Journée nationale de l’enfant, célébrée le 15 juillet de  chaque année,  Le président du réseau algérien de défense des droits de l’enfant « NADA » Abderhmane  Arar, a insisté sur la nécessité d' »accélérer la promulgation des décrets exécutifs de la loi relative à la protection de l’enfance pour consolider les mécanismes de la protection sociale de l’enfant stipulés par la loi, notamment ceux liés aux services du milieu ouvert et aux centres d’accueil d’enfants en danger ainsi que les enfants délinquants ».

S’agissant de la prise en charge des enfants sur terrain, le responsable de « NADA » a mis l’accent sur l’importance de se concentrer sur l’intégration sociale et familiale des enfants en danger après une prise en charge psychique et sanitaire, et ce, pour « éviter toute sorte de motivations menant à la délinquance ».

Par ailleurs, M. Arar a souligné l’importance d’impliquer la société civile dans l’enrichissement et l’examen d’un avant projet relatif à la modification de la loi des associations, rappelant les différentes modifications de cette dernière, notamment l’amendement effectué en 2012.

Sous le slogan « L’avenir est à nous », cette rencontre de sensibilisation ayant connu la participation d’environ 400 enfants relevant de plusieurs régions du pays accompagnés de leurs parents, et en présence de plusieurs représentants de divers secteurs et départements ministériels, a été marquée par l’animation de plusieurs activités artistiques dont des pièces théâtrales et des films outre la distinction des enfants qui ont fait les meilleurs dessins.

Lydia Agoumath

  Categories:
Voir plus d'articles

A propos de l'auteur

La rédaction
La rédaction

Voir Plus d'Articles
Ecrire un commentaire

0 Commentaire

Aucun commentaires pour l'instant

Vous pouvez être le premier à démarrer une conversation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. En outre aucunes données ne seront pas partagées avec d'autres personnes.
Tous les champs sont requis.